3 décembre 2020

Les Ducs craquent sur la fin

Les hockeyeurs dijonnais accueillaient samedi dernier l’équipe d’Amiens, une des plus grosses équipes du championnat. Loin d’être ridicules, les DUCS ont été battus (4-6) par des Gothiques plus forts sur le plan physique et pourtant prenables.

L’ancien Duc, Miroslav Pazak, donne le ton du match en marquant le premier but au bout de cinq minutes de jeu. Les Dijonnais, surpris par la densité des Amiénois, tiennent le coup durant les deux premiers tiers grâce à leur hargne et leur volonté de répondre au défi physique imposé par les visiteurs. En effet l’un des attaquants amiénois confie que leur gardien Thompson, a « maintenu l’équipe à flot ». Malgré quelques opportunités ratées, ce sont les Dijonnais Thomas Decock et Andrej Mrena qui scorent lors du premier tiers. Un rebond, sur un lancer de Robert Jarvis, est laissé à la portée de Mathias Arnaud qui délivre une passe décisive à Thomas Decock placé devant la cage adverse (premier but dijonnais à 10’01). Dans un jeu à cinq contre cinq, le Dijonnais Mrena saisit sa chance après une passe en retrait de Loïc Sadoun et marque le second but (12’55 du premier tiers). Les Gothiques parviennent à égaliser (2-2 à la fin du premier tiers).

Malgré de belles occasions offertes aux Amiénois, les Dijonnais grâce à leur détermination offensive, s’offrent un beau but par un lancé de Loïc Sadoun. Le gardien d’Amiens Thompson s’incline une nouvelle fois (3-2, à 24’34). Même après avoir repris l’avantage au score par deux fois, les Ducs n’ont pas su garder la main. Épuisés par tous leurs efforts physiques, les locaux gardent tout de même du punch pour tenir un score de parité. Mais à quelques secondes de la fin du deuxième tiers (49’23), c’est le tournant du match. Amiens inscrit un but (3-3) et Dijon craque petit à petit.

C’est alors le début d’une série de but (3 buts) des Gothiques d’Amiens qui mettent les Ducs à terre. L’entraineur dijonnais Daniel Maric a fait le choix de faire tourner son équipe à deux lignes, où les cinq défenseurs les plus performants ont joué continuellement sur la glace, étant donné l’effectif réduit de l’équipe. L’attaquant dijonnais Loïc Sadoun parle pour l’ensemble de l’équipe en avouant avoir lâché physiquement durant les dix dernières minutes du match.

Les Ducs de Dijon s’inclinent face aux Gothiques d’Amiens, sans aucun regret, dans cette belle rencontre où ils auront donné le meilleur d’eux même. Les Ducs prendront leur revanche dès leur prochain match à l’occasion de la Coupe de la Ligue face à Amiens mardi soir.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.