27 novembre 2020

Le Stade confirme à Strasbourg

Après une victoire très convaincante la semaine dernière face à Orléans 32-0, le Stade assure l’essentiel en ramenant un succès de Strasbourg (12-18). Placés dans les meilleures conditions en partant la veille du match, les Dijonnais ont pu préparer au mieux cette rencontre.

Dijon assoit d’entrée de jeu sa domination que Cortès confirme par deux drops. Les Strasbourgeois, qui avaient promis de faire du jeu avant ce match, ont du mal. Ils se heurtent à chaque fois à une défense dijonnaise très hermétique. Le buteur local Kriegel n’est pas en réussite et ne marque qu’une seule pénalité sur trois tentatives. Son homologue dijonnais Vincent Cortès, plus en forme que la semaine passée face à Orléans, parvient à réaliser un sans-faute avec trois pénalités. Le score à la pause est donc nettement en faveur du Stade (3-15).

18 points de Cortès.

A la reprise, les hommes de Philippe Braem reviennent avec de meilleures intentions. Strasbourg grappille son retard. Les locaux parviennent même à revenir à 6 points de Dijon grâce à une pénalité de Kriegel plus adroit dans ses tirs au but (12-18, 72ème minute). Il reste huit minutes à tenir pour Dijon. La défense du Stade tiendra jusqu’au bout et les hommes d’Eric Melville peuvent savourer cette courte victoire à l’extérieur.

Avec une grosse défense et un buteur efficace, le Stade avait les bons ingrédients pour réussir un coup à l’extérieur. Les Strasbourgeois se consolent avec le point de bonus défensif tandis que le Stade Dijonnais assure sa place dans le peloton de tête. Le week-end prochain, c’est Suresnes, un autre mal classé, qui sera sur la route du Stade. L’occasion d’engranger des points et de la confiance avant un déplacement décisif à Montluçon.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.