28 mars 2020

Les Ducs sortent enfin de la spirale négative

Pour cette 9ème journée de championnat de Ligue Magnus, le Dijon Hockey Club recevait les Chamois de Chamonix. Les deux équipes occupent actuellement des places voisines au classement (Dijon onzième et Chamonix treizième). On s’attendait donc à un duel à armes égales très serré.

Les Ducs retrouvent d’anciens coéquipiers dans les rangs de Chamonix, Aram KEVORKIAN, Arnaud HASCOET, Florian HARDY (gardien) et Mathieu SEGUY (ancien entraîneur à Dijon). Les supporters dijonnais se sont donc déplacés en masse pour voir une rencontre explosive entre anciens et néo-dijonnais. Le coach local Daniel MARIC tente le tout pour le tout en mettant en valeur ses deux nouvelles recrues d’Europe de l’Est : le défenseur Tchèque, Branislav KVETAN (n°33) et l’attaquant Slovaque, Peter TROKAN (n°34). Ces deux nouveaux renforts ont pu démontrer leur efficacité au cours du match de Coupe de France mardi soir.

Grâce à des supériorités numériques, les dijonnais réussissent à s’imposer durant la première période du match. En effet, avec deux pénalités consécutives contre Chamonix, dès la troisième minute du match, le dijonnais Thomas Decock assisté de RIENDEAU et Jarvis donne le ton du match (3’22, 1-0). Le temps de quelques mises en jeu et cette fois c’est au tour de Loïc Sadoun de scorer sur une passe décisive du canadien Yannick RIENDEAU (5’48, 2-0). Les Ducs ne lâchent rien, et comptent bien se mesurer au gardien de Chamonix Florian HARDY. A la treizième minute, Yannick RIENDEAU (assisté de SADOUN et DECOCK) surprend l’ancien gardien dijonnais en lui envoyant un palet au fond de ses cages (13’49, 3-0). On ne pouvait pas rêver d’une meilleure entame pour Dijon. Cependant, les Chamois défensivement en retard, n’ont pas dit leur dernier mot. Les hockeyeurs alpins profiteront de quelques erreurs d’inattention des Dijonnais pour s’affirmer. Pourtant en supériorité numérique, les Ducs se font surprendre par Arnaud HASCOET (16’15, 3-1). Sur l’engagement qui suit, Chamonix va profiter des erreurs défensives des locaux pour marquer un nouveau but par Carl LAUZON (16’22, 3-2).

Les Ducs commencent et terminent fort la partie.

Les deux équipes reviennent plus que jamais motivées au deuxième tiers. Pourtant au top de leur forme physique, les Dijonnais n’arrêtent pas les Chamois. Les visiteurs parviennent à égaliser par l’intermédiaire de LAUZON une nouvelle fois (32’14, 3-3). Mais les joueurs de Chamonix commettent trop de fautes. Ils sont souvent pénalisés et se retrouvent en infériorité numérique, à l’image de VEYDARIER et AUDIBERT.

Mais les locaux restent confiants et reprennent le dessus au troisième tiers. C’est un but de Miroslav KRISTIN (assisté de TROKAN et DUGAS) qui va remotiver les troupes dijonnaises au (45’00, 4-3). Enfin, Yannick RIENDEAU achèvera ce match par un but grandiose, à la 59ème minute du match bien servi par MRENA et STEINER (58’59, 5-3).

Ce match fort en émotions et physiquement intense permet aux Ducs de Dijon de grimper à la 10ème place du classement de la Ligue Magnus. Grâce à son doublé, l’attaquant dijonnais Yannick RIENDEAU se place au 9ème rang du classement des meilleurs buteurs de la Ligue. Lors de la prochaine journée, les Ducs affronteront les Brûleurs de Loups de Grenoble. Un match particulièrement délicat pour les Dijonnais qui n’ont pas encore remporté de victoire à l’extérieur.

Les meilleurs : Riendeau, Decock et Sadoun à Dijon ; Lauzon et Hascoet à Chamonix.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.