3 avril 2020

Une lourde défaite en Normandie

Pourtant en tête à la mi-temps (35-38), la JDA s’est effondrée en deuxième période. Un scénario déjà vu contre Boulazac il y a quelques semaines… Grâce à un jeu très collectif, Évreux empoche la victoire et conforte sa place de leader.

Le premier acte laisse place à un match équilibré, de bonne augure pour la JDA. Les Normands prennent les choses en main et dictent la cadence avec notamment DA SILVA bien en vue. Mais Dijon a du répondant (25-19, 10ème minute). Durant le deuxième quart, les Dijonnais resserrent les boulons en défense. Les Ébroïciens sont perturbés et multiplient les pertes de balles. La vitesse de CRAVEN en contre fait le bonheur de Dijon qui vire en tête à la pause (35-38).

La JDA incapable de réagir.


Durant le troisième acte, la JDA perd peu à peu son jeu et remet Évreux dans le match. Emmenés par DA SILVA (17 points et 14 passes décisives), REED et WATSON, les Normands en pleine euphorie assomment les visiteurs. Le public est aux anges lorsque FILET marque un panier à 3 points sur le gong (62-55, 30ème). La JDA ne trouve pas les ressources mentales pour rebondir. Pire, les Dijonnais s’effondrent complètement en fin de match. Les joueurs locaux sont en ébullition et décrochent finalement un large succès (83-65). Au-delà de cette défaite face à une belle équipe d’Évreux, c’est l’incapacité des joueurs dijonnais à réagir qui est inquiétante.

Conjuguée à l’énorme victoire (94-51) de Nanterre, co-leader, face à Boulazac (4ème), cette déconvenue creuse l’écart entre la JDA et les deux équipes de tête. Les deux prochains matchs au Palais des Sports avant la trêve s’avèrent délicats, face à Rouen (4ème ex-æquo), et le derby contre Bourg-en-Bresse.


Les Meilleurs : CRAVEN et MELODY à Dijon ; DA SILVA, REED, DAVIS et WATSON à Évreux.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.