30 octobre 2020

Le DBHB tenu en échec in-extremis

En recevant une équipe de Toulouse inconstante, capable de perdre à Ivry puis de s’imposer la semaine suivante à domicile face à Cesson, le DBHB pouvait faire une bonne opération comptable en vue du maintien. Mais Jérôme Fernandez et ses coéquipiers se sont battus jusqu’au bout.

A peine l'échauffement terminé, Daouda Karaboué, le gardien de Toulouse et de l'équipe de France, a été mis à rude épreuve.

Dans un Palais des sports comble et survolté, le DBHB fait une entame parfaite. Karaboué, le gardien international, a à peine le temps de rentrer dans son match qu’il est déjà assailli par les offensives dijonnaises.

Karaboué étouffé d’entrée

Les Dijonnais prennent de vitesse les Toulousains avec des contre-attaques fulgurantes qui trouvent les filets à chaque fois (7-3, après 7 minutes). Toulouse stoppe l’hémorragie par un temps-mort. Karaboué se réveille petit à petit et Fernandez est bien souvent décisif. Dijon garde la même stratégie et passe en vitesse sur les côtés. Malgré les échecs consécutifs de Parent, Versol et Polydore le DBHB est toujours devant (10-6, 15ème minute). Lanfranchi, le pivot dijonnais, se bat et récupère au sol un ballon qu’il transmet à Parent. L’ailier dijonnais trompe Karaboué d’une superbe roucoulette. Le public est aux anges. Moins précis en attaque, Dijon conserve son avance grâce aux arrêts de Mathieu Kreiss et de Stojinovic sur pénalty. Les locaux durcissent le jeu en fin de période et voient deux joueurs quitter le terrain pour deux minutes. A la mi-temps, les hommes de Denis Lathoud ont une avance confortable de 3 buts (16-13).

Stojinovic en état de grâce

Jérôme Fernandez a été précieux pour les Toulousains ce soir.

Dès la reprise, Fernandez marque en force. La stratégie côté dijonnais est différente, les attaques sont posées et Lanfranchi prend systématiquement Fernandez en marquage individuel. Si bien que le capitaine de l’équipe de France ne participe presque plus aux attaques toulousaines. Progressivement Toulouse revient à la marque et comble son retard. Suite à un arrêt de Karaboué, c’est Cham qui y va de son but. L’avance de Dijon est maintenant de deux longueurs (22-20, 41ème minute).

Devant au score pendant 59 minutes

Dans la même minute, Fernandez trouve la faille (22-21). Heureusement pour le DBHB, le second gardien Stojinovic fait une entrée remarquable et détourne deux balles coup sur coup (23-21 à la 45ème). Le palais s’embrase lorsqu’il repousse deux tirs consécutifs de Fernandez. L’attaque dijonnaise a de plus en plus de mal à trouver le chemin des filets. Heureusement, Jérémy Suty redonne de l’air aux siens. Dijon conserve deux buts d’avance. Les dernières minutes sont éprouvantes pour la défense du DBHB qui commence à céder. Impeccable jusque là, Suty va manquer un pénalty décisif. Et à une minute de la fin, Toulouse égalise. Tout le public pousse mais le score en restera là (27-27).

Après avoir mené toute la partie, le DBHB concède un nul qui n’arrange guère ses affaires au classement. L’opération maintien se complique un peu plus puisque deux déplacements compliqués attendent les Dijonnais (Dunkerque et Chambéry) avant la réception de Nantes.

Les meilleurs : Lanfranchi, Suty et Stojinovic à Dijon ; Fernandez, Karaboué et Cham à Toulouse.

no images were found

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.