24 octobre 2020

Le miracle n’a pas eu lieu

Le DBHB jouait sa survie en D1 hier à Chambéry, le dauphin de Montpellier. Tout autre résultat que la victoire l’envoyait en D2. Surtout que celle-ci devait se conjuguer à un autre succès face à Nantes lors de l’ultime journée.

Le DBHB de Clément Bonin n'a rien pu faire face à Chambéry.

Un obstacle de taille se dressait donc devant les Dijonnais en vue du maintien. Les joueurs de Denis Lathoud savaient qu’ils devaient rapidement faire douter les Savoyards, peut-être encore groggy de leur défaite en finale de la coupe de France. Simplement, c’était aussi pour eux l’occasion de se racheter de leur saison blanche et de fêter avec leurs supporters le dernier match de la saison à domicile.

Tout reste à faire

Les Chambériens prenaient d’ailleurs logiquement l’avantage en début de match, sans pour autant creuser l’écart (12-9, 18ème). Le 6 sur 6 du capitaine Laurent Busselier sur jet de 7 mètres donnait des idées à Clément Bonnin. L’ailier dijonnais réussissait de son côté un 7 sur 7 qui remettait les deux équipes dos à dos (12-12, 23ème). Le chassé-croisé se poursuivait jusqu’à la pause. Chambéry pensait d’ailleurs rejoindre les vestiaires avec un petit matelas, mais c’était sans compter sur Pape Benga qui, d’un superbe tir sans angle, ramenait ses partenaires à un petit but sur le gong (15-14).

Sept minutes fatales

A ce moment-là, tous les espoirs étaient encore permis pour les visiteurs. Les Dijonnais se battent comme des diables sur tous les ballons, et les Chambériens ne parviennent pas à creuser l’écart. L’exploit a même été entrevu lorsque Jérémy Suty donnait pour la première fois l’avantage à son équipe (16-17, 34ème). Le tournant du match arriva lorsque, suite à l’exclusion d’un Dijonnais et sous l’impulsion de l’international Cédric Paty, les locaux infligeaient un très douloureux 7-1 (29-22, 47ème).

9 orteils et demi en D2

Au courage, le DBHB jetait alors ses dernières forces dans la bataille et revenait une nouvelle fois proche de son adversaire (30-27, 52ème). Mais les dégâts étaient trop importants et les Savoyards déroulaient même en fin de partie devant un public venu en masse montrer son soutien. Le score est finalement très lourd en faveur de Chambéry (38-29).

Sur le plan sportif, les Dijonnais sont officiellement relégués en D2 et doivent maintenant préparer leur sortie de l’élite face à Nantes samedi prochain. Il serait bienvenu de garder cette 13ème place puisque les soucis financiers de Saint-Cyr pourraient amener le repêchage d’un autre club…


0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.