1 avril 2020

Le Beach Sport Dijon à Orléans

Ce week-end, avait lieu à Orléans une étape du championnat de France de beach-volley. Ce tournoi de catégorie 1C (voir notre article sur les explications des catégories) était le premier de la saison pour les hommes et le second pour les filles. A cette occasion, neuf paires du Beach Sport Dijon avaient fait le déplacement.

Le duo de l'équipe de France Longuet/Hamzaoui (ici en bleu) a remporté le Tournoi d'Orléans chez les filles.

Dans le tournoi féminin, Marine Demol associée à Ophélie Truchot ainsi que Céline Bressant et Julie Lefèvre ont dû passer par les phases de qualification. Malheureusement, elles n’ont pas réussi à s’en extraire pour atteindre le tableau principal. Toujours chez les féminines, les trois paires Beaumont/Charchaude, Cordier/Jaquemin et Menissier/Bardouillet faisaient partie des huit équipes qualifiées d’office pour le tournoi principal grâce aux points engrangés lors de la saison dernière.

Les filles à la trappe

Mais le tirage n’a pas été favorable aux deux premières équipes qui ont rencontré des paires de très haut niveau, notamment Longuet/Hamzaoui (plusieurs fois championnes de France et participant aux évènements mondiaux de la discipline). Les paires Haragova/Formankova (joueuses professionnelles tchèques), ou encore Martin/Menet (pensionnaires du Pôle Espoir français), ont également donné du fil à retordre aux Dijonnaises. La dernière paire a obtenu un tirage plus clément, mais n’a pas réussi à s’imposer dans ses rencontres. Aucune équipe féminine n’est parvenue à se qualifier pour les quarts de finale.

A l’issue du tournoi féminin, l’équipe Longuet/Hamzaoui monte sur la première marche du podium, suivie par la paire Haragova/Formankova. Enfin, la paire d’Anglet Devathaire/Maau se classe troisième.

Les Dijonnais François Hertwig (ici au smash) et Stephen Boissière réalisent la meilleure performance pour le BSD, et se classent à la 4ème place du Tournoi masculin.

Du coté des garçons, François Hertwig et Stephen Boissière faisaient d’office partie du tableau principal. Les trois autres paires engagées ont dû passer par les qualifications.  L’équipe Suarez/André n’a pas réussi à se qualifier pour le tableau principal. A l’inverse, les paires Mingoua/Devilliers et Vareille/De Vliegher ont terminé aux premières places de leur poule respective.

Trois équipes dijonnaises ont donc pris part au tournoi principal, le but étant d’accéder aux quarts de finale. Ce contrat a été rempli sans embûche par la paire Boissière/Hertwig qui a bénéficié d’un tirage au sort favorable. Mathieu De Vliegher et Florian Vareille se sont qualifiés également mais avec plus de difficulté. Ils  se sont classés deuxième au « point-average », se hissant ainsi en quart. Opposés à la paire parisienne Basset/Ullmann pour une place en demi-finale, les Dijonnais émoussés physiquement se sont inclinés en deux sets (11/21-18/21).

La paire Basset/Ullman bourreau des Dijonnais

François Hertwig et Stephen Boissière ont quant à eux rencontré la paire vendéenne Derby/Aron. Les Dijonnais se sont imposés deux sets à zéro (21/18-21/16), s’ouvrant ainsi les portes d’une belle demi-finale. Les volleyeurs du Beach Sport Dijon retrouvaient sur leur chemin les Parisiens Basset/Ullman, tombeurs de l’autre duo dijonnais au tour précédent.

Mathieu De Vliegher et Florian Vareille ont fait bonne figure en atteignant les 1/4 de finales.

Une fois de plus, la victoire n’a pas été au rendez-vous… Deux petits sets ont suffi aux Parisiens pour atteindre la finale (11/21-18/21). Le duo Boissière/Hertwig, moins confiant et fatigué, a subi une lourde défaite face aux Angloys Lacaze/Peuvrel lors de la petite finale (11/21-12/21).

L’étape est remportée logiquement par Pierre Basset et Jérémy Ullman (Paris). Les frères Daguerre (Montpellier Beach Volley) se classent deuxième et Lacaze/Peuvrel (Anglet) montent sur la troisième marche.

Le classement des Dijonnais à Orléans :

Tournoi masculin : 4ème : Hertwig/Boissière ; 7ème : Vareille/De Vliegher ; 9ème : Devilliers/Mingoua ; 17ème : Suarez/André.

Tournoi féminin : 9ème ex-aequo : Bardouillet/Ménissier ; Charchaude/Beaumont ; Cordier/Jaquemin ; 17ème ex-aequo : Demol/Truchot ; Lefèvre/Bressant.

no images were found

0 Partages

1 thought on “Le Beach Sport Dijon à Orléans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.