4 août 2020

Les handballeuses du Cercle Dijon Bourgogne jouaient ce soir leur deuxième match amical en deux jours. Après leur nette victoire hier face à La Motte-Servolex (voir l’article), les joueuses d’Elena Groposila remettaient le couvert face à une autre formation de D2, Cergy-Pontoise.

Les joueuses du CDB se sont heurtées à la solide défense de Cergy.

Les premières minutes ont rapidement dévoilé la physionomie de la partie. En effet, face à une grosse pointure de D2, les Dijonnaises allaient devoir s’employer autrement que la veille. Pas toujours bien en place défensivement, elles ont ensuite beaucoup buté sur la gardienne adverse. Lors de ce premier acte, aucune joueuse ne parvient à faire la différence. Quelques imprécisions viennent entacher le jeu des Bourguignonnes. De belles attaques placées leur permettent toutefois de prendre l’avantage à la pause (15-14, mi-temps).

De la tension en fin de match

La seconde période est du même acabit. La rentrée de Zaneta Tothova dans les buts permet de combler les quelques lacunes défensives (5 arrêts en 7 minutes). Mais sa vis-à-vis, Van Derwal, continue d’enchaîner les parades. Les Dijonnaises se font peur en fin de match puisque Cergy passe devant à moins de 7 minutes de la fin (24-25).

Auteur de 9 buts face à La Motte-Servelex hier, Jocelyne Mavoungou a eu plus de mal face à la redoutable gardienne de Cergy.

Un dénouement heureux

Mais les joueuses du Cercle Dijon Bourgogne se serrent les coudes et élèvent leur niveau défensif. Bien qu’il s’agisse d’une rencontre amicale, les esprits s’échauffent. La pivot adversaire, très provocatrice durant toute la partie, fait réagir le public dijonnais. Dijon repasse devant au score. Sur une dernière contre-attaque, Martina Skolkova donne deux buts d’avance à son équipe. A 30 secondes du coup de sifflet final, la victoire du CDB est assurée (28-26).

A l’issue du match, on retiendra le résultat et l’intégration de quelques jeunes joueuses. Elles ont su saisir cette opportunité et ont montré qu’elles pouvaient avoir leur place dans le groupe (Daquin, Lathoud, Moura, Prouvensier, Ribeiro). Ensuite, l’équipe a fait preuve d’une belle solidarité et n’a rien lâché pour l’emporter.

Dijon : Moreau (1 arrêt), Moura (5 arrêts), Tothova (7 arrêts) – Skolkova (5 dont 2 pénaltys), Murigneux (2), Lathoud, Mavoungou (4 dont 2 pénaltys), Delorme (4), Edwige (1), Daquin (3), Prouvensier (2), Pajtasova (5 dont 1 pénalty), Ribeiro (2).

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.