21 septembre 2019

Lorient retourné par Dijon

Après deux défaites lors des deux premiers matchs de championnat, les Dijonnais se devaient de réagir et de marquer rapidement leurs premiers points en Ligue 1. Pour ce match, Patrice Carteron pouvait enfin compter sur l’intégralité de son effectif, une première en trois journées.

Les Dijonnais ont été très solidaires en défense.

Les Dijonnais avaient besoin d’un bon résultat pour quitter ce statut de “faire-valoir”. Pour ce faire, l’entraîneur bourguignon a décidé d’évoluer avec cinq milieux et un seul attaquant face à Lorient. Un triangle Altama-Corgnet-Sankharé se dressait donc face aux Bretons.

Un début idéal

La rencontre démarre très fort. Sur une belle ouverture de Sanaa Altama pour Thomas Guerbert, ce dernier temporise et trouve Grégory Thil. L’attaquant se démarque parfaitement et vient tromper Audard d’un plat du pied au premier poteau (1-0, 3ème). Le DFCO marque donc sur la première occasion du match mais ne se laisse pas emporter par l’euphorie. Les joueurs se regroupent en défense et procèdent par contre. Sur le côté droit, Jouffre et Quercia posent des problèmes aux Dijonnais. Après une première sortie qui a rassuré sa défense, Reynet multiplie les arrêts. Quercia bute par deux fois sur le portier local. Au milieu, Altama commence sa moisson et récupère beauoup de ballons. Ainsi, on voit souvent Sankharé aux avant-postes.

Meïté voit rouge

Baptiste Reynet a été intraitable pour sa deuxième titularisation en Ligue 1.

Le match est toujours dominé dans la possession par les Lorientais qui se projettent vite vers l’avant. Sur un tacle appuyé, Meïté prend un carton jaune et Quercia reste au sol. L’arbitre, sort le rouge en voyant la gravité de la blessure du joueur. Le capitaine du DFCO laisse ses partenaires à 10 contre 11 pendant encore 50 minutes. La fin de la première période est marquée par un flottement dans le camp dijonnais suite à la sortie du taulier de la défense. Le coup de sifflet de Monsieur Rainville permet à tout le monde de souffler.

Reynet écoeure les Lorientais…

La seconde période débute avec l’entrée de Paulle à la place de Corgnet, afin de tenir ce résultat. Les joueurs de Christian Gourcuff continuent de monopoliser le ballon et sont souvent proches du but de Baptiste Reynet. Malheureusement pour eux, le gardien dijonnais est dans un grand soir. Il montre l’étendue de son talent face à Autret (50′ et 63′), puis Jouffre (65′). Les coéquipiers d’Éric Bauthéac, impressionnant ce soir, ne doivent pas craquer en fin de match comme face à Toulouse. C’est finalement le DFCO qui va finir fort.

Eric Bauthéac a été hyperactif dans son couloir gauche.

Jovial libère le stade

Souvent esseulés devant, les joueurs du Président Gnecchi s’en remettent à des exploits personnels. Bauthéac voit ses deux frappes frôler le montant gauche d’Audard. Il ne reste que quelques minutes à jouer. Sur une touche rapidement jouée, le gardien breton contrôle mal le ballon. Brice Jovial sent le coup, monte au pressing, et tente un geste instinctif. Il effectue un splendide retourné qui lobe le dernier rempart breton (2-0, 88ème) ! Ce but assure la victoire au club de la cité des ducs et fait lever tout le stade. La fin du match sera tendue mais les Dijonnais tiennent.

Cette victoire vient donc récompenser les hommes de Patrice Carteron. Ils ont montré beaucoup de solidarité et ont été très compacts en défense, même en infériorité numérique. Malgré 23 tirs (dont six cadrés) et 66% de possession, les Lorientais repartent bredouille de ce déplacement. Les Dijonnais n’ont cadré quant à eux que deux tirs pour deux buts. Ils remontent à la onzième place provisoire ce soir. Le coach bourguignon était forcément satisfait à l’issue du match : “Notre milieu à trois a fonctionné plutôt bien. On savait qu’on allait leur laisser le ballon. Il fallait qu’il se passe quelque chose ce soir.” Voilà qui est fait !

Les meilleurs : Reynet, Bauthéac, Altama et Varrault pour Dijon ; Autret, Quercia et Mareque pour Lorient.

no images were found

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.