25 septembre 2020

Victoire à Evian : Dijon prend de la bouteille

Les internautes de DIJON-SPORTnews.fr ne s’y trompaient pas puisqu’ils prévoyaient une victoire du Dijon FCO contre Evian à 58% (32% pour un nul et 10% pour une défaite) ! L’objectif de Patrice Carteron et ses hommes était de prendre au moins un point. C’est chose faite puisque Dijon empoche même les 3 points de la victoire.

Baptiste Reynet peut remercier Benjamin Corgnet. Le milieu dijonnais a sauvé son gardien in-extremis à deux reprises.

Le capitaine Sankharé l’annonçait avant le match : “On est une équipe jeune, on va apprendre ensemble cette année.” Mais c’est bien Dijon qui a donné la leçon hier à l’équipe d’Evian pourtant plus expérimentée sur le papier. Déjà vainqueurs à deux reprises l’an passé face aux Hauts-Savoyards, les Dijonnais ont une nouvelle fois remporté la victoire (voir notre article).

Une défense héroïque

Un succès qu’ils doivent d’abord à leur défense. Reynet, encore impeccable, a pu compter sur une charnière Zarour-Paulle plutôt sereine (les deux coéquipiers formaient ensemble la défense du DFCO en Ligue 2). Le jeune Bamba, formé à la Juventus de Turin, a joué sans complexe pour sa première titularisation en Ligue 1. Et quand la défense dijonnaise était en difficulté, il y avait toujours un milieu pour porter secours aux siens, comme ces deux sauvetages in-extremis de Corgnet (37ème et 55ème).

Patrice Carteron : On aurait pu tuer le match !”

Seule ombre au tableau, ce nombre impressionnant d’occasions manquées en contre-attaque. “On a maîtrisé notre sujet par rapport à la semaine passée, mais on aurait pu tuer le match avant. On s’est fait peur !” notait lucidement le coach dijonnais après la rencontre. Même si Jovial a encore été décisif, il faudra être plus réaliste à l’avenir pour se mettre à l’abri rapidement.

Les milieux dijonnais ont bien soutenu leurs défenseurs.

Bernard Casoni : “Notre plus mauvais match.”

De son côté, l’entraîneur d’Evian Thonon-Gaillard, Bernard Casoni, a passé son temps à hurler sur son banc de touche. La performance du DFCO, et surtout les imprécisions techniques de ses joueurs, l’ont visiblement contrarié : “C’est notre plus mauvais match. On a manqué d’humilité, et quand on manque d’humilité, on est puni !” regrettait-il après la défaite d’Evian.

Une nouvelle fois très solidaires, les Dijonnais enregistrent une deuxième victoire d’affilée. Grâce à cette performance à l’extérieur, ils ont prouvé qu’ils avaient leur place en Ligue 1. Patrice Carteron confirme que son équipe vient de “rentrer de plein pied dans cette Ligue 1.” Le DFCO se tourne maintenant vers la Coupe de la Ligue avec la réception de Valenciennes mercredi soir.

Retrouvez chaque semaine notre sondage sur la page d’accueil (en bas à droite).

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.