16 octobre 2019

Le Parkour veut franchir un cap à Dijon

Le Parkour est une discipline sportive méconnue. Suite au film ‘Yamakasi’ sorti au cinéma en 2001, le groupe Dijon Parkour Crew est né. Puis, en octobre 2004, ce groupe est devenu une association dont le but est de pratiquer, faire pratiquer et promouvoir le Parkour. DIJON-SPORTnews.fr a voulu en savoir plus sur ce sport.

Le Parkour, ou l'art du franchissement d'obstacles. (photo Xavier.K)

Quasi ignorée du grand public, cette discipline est surtout connue à travers les ‘Yamakasis’. Pourtant elle existe bel et bien, en particulier à Dijon où une dizaine d’irréductibles ont développé cette pratique. Sidney Grosprêtre, président de l’association Dijon Parkour Crew, nous explique : “Il s’agit de passer des obstacles urbains et de développer des techniques de franchissement.

L’efficacité prime sur l’esthétisme

Pas de salto ni de figure acrobatique, le Parkour ne ressemble en rien aux cascades du cinéma ! “Dans notre discipline, il n’y a ni trucage, ni tapis de sécurité !” note Sidney Grosprêtre. Contrairement aux apparences, il ne faut pas nécessairement être un athlète pour pratiquer ce sport. Le Parkour est ouvert à tous et permet d’améliorer la tonicité, l’explosivité et la technique de saut. L’association Dijon Parkour Crew compte environ 25 adhérents aujourd’hui.

Jouer avec l’environnement urbain et naturel

Un obstacle “ça peut-être le vide, un saut entre deux toits, un grands mur, une petite barrière, un arbre, un rocher…” nous précise Sidney Grosprêtre. Il n’y a pas de compétition dans le Parkour, il s’agit plutôt d’initiations, de rencontres et de partage de savoir-faire. L’association dijonnaise est présente sur quelques évènements comme le Vélotour, le Grand Déj’, Culture Mix ou encore Air de rue (Festival sur les cultures urbaines à Chenôve).

Franchissement d'obstacles en tous genres ! (photo Xavier.K)

Bientôt une Fédération

Le président de l’association dijonnaise de Parkour, avec d’autres responsables dans différentes villes, est à l’origine du projet de création d’une fédération pour cette discipline. “Cela fait deux ans qu’on a monté un collectif national PKIA (ParKour Inter Asso), composé d’une dizaine d’associations (Marseille, Nantes, Dijon, Grenoble, Strasbourg, Paris…). On a décidé de transformer ce collectif en Fédération.” Si ce projet de création voit prochainement le jour, il faudra encore attendre une année avant que le Parkour n’ait sa Fédération agréée. Le siège de cette future entité nationale se trouvera à Dijon !

Pas besoin de ballon ni de gymnase pour exercer ce sport, le Parkour est ouvert à tous. Vous pourrez croiser le Dijon Parkour Crew dans les rues de la ville en plein entraînement. La place Grangier, le Centre Dauphine et la Fontaine-d’Ouche sont parmi les meilleurs ‘spots’ locaux. N’hésitez pas à franchir le cap avec le Dijon Parkour Crew.

Renseignements : Sidney Grosprêtre 06.76.34.11.03, ou sur le site de l’association www.parkour-dijon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.