18 septembre 2019

Victoire difficile pour le DHC

Pour l’instant, le Dijon Hockey Club réalise un sans-faute dans ses matchs de préparation avec quatre victoires en autant de matchs. Mais les Pingouins de Morzine-Avoriaz ont donné du fil à retordre aux Ducs ce soir.

Nicoals Ritz et les Dijonnais ont dû attendre les tirs au pénalty pour battre Morzine-Avoriaz..

Les hockeyeurs dijonnais démarrent pied au plancher et mettent le gardien de Morzine-Avoriaz à rude épreuve. Après 8’31 de jeu les Ducs se retrouvent à 5 contre 4, et continuent leur pressing offensif. A deux secondes de la fin de la supériorité, Martin Gascon marque pour Dijon, assisté de Custosse (1-0, 10’29).

Dijon démarre fort

Les Pingouins reprennent progressivement l’ascendant. A leur tour, ils se retrouvent en supériorité mais la défense de Dijon tient le coup. Sopko est décisif à plusieurs reprises !

Le scénario s’inverse en seconde période. C’est Morzine qui fait la meilleure entame. A 4 contre 4, les Ducs subissent. Alors en supériorité, les Hauts-Savoyards sont récompensés sur une contre-attaque (1-1, 22’54). Même si Decock s’illustre, c’est Morzine qui se montre plus dangereux. Mais Sopko veille au grain. Une nouvelle fois en infériorité, Dijon est sous pression. Mais les Ducs vont reprendre petit à petit le dessus.

La muraille alpine

Sadoun, Ritz puis Riendeau échouent tour à tour sur un formidable gardien. Parti seul en contre-attaque, Kevorkian perd son duel. A une minute du buzzer, Riendeau, blessé au visage par une crosse adverse, sort sur saignement. Dijon sera en supériorité pour deux fois 2 minutes, mais Morzine-Avoriaz résiste. Malgré une douzaine de tentatives dijonnaises, le score reste à 1-1 après 40 minutes.

Aram Kevorkian en duel face au dernier rempart des Pingouins.

Dijon domine sans marquer

Sadoun, en contre-attaque, échoue de nouveau. Les Pingouins jouent en contres, mais la défensive dijonnaise reste vigilante. Sadoun, Guttig et Ritz buttent encore sur le dernier rempart. Après une dernière situation chaude devant la cage de Sopko, le score est toujours de 1-1 (fin du temps). En prolongation, les Ducs se retrouvent en infériorité, mais le trio Dugas-Mrena-Börjesson tient héroïquement. Durant la séance de tirs au but, Ramon Sopko sortira les 2 tirs adverses. Sadoun et Börjesson offrent la victoire à Dijon (2-0, tirs au but).

La victoire a été laborieuse pour les Ducs. Dominateurs, il a fallu attendre la séance des pénaltys pour voir les Dijonnais obtenir un 5ème succès. Les hockeyeurs de Jarmo Tolvanen se sont pourtant créé beaucoup d’occasions. Mais ils ont manqué de réalisme face à un grand gardien et une défense valeureuse de Morzine-Avoriaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.