20 août 2019

Le Stade impose son rythme

Le Stade Dijonnais disputait son premier match amical à domicile face à Strasbourg. Un bon test puisque les Alsaciens seront dans la poule des Dijonnais cette saison. De plus les hommes d’Eric Melville et Lipi Sinnott doivent confirmer leur bonne prestation de la semaine passée face à Saint-Étienne.

Aurélien Jeuvrey ici balle en main a réalisé un excellent match.

Pour engranger de la confiance, rien de tel qu’une grosse entame… C’est ce que font les stadistes qui dictent leur rythme d’entrée. Les Strasbourgeois vont céder par deux fois. D’abord, Thomas Genevois en force dès la 2ème minute, puis Yann Rave l’imite peu de temps après. Le centre conclut un beau mouvement dijonnais (12-0, 6ème).

Entame idéale

Strasbourg va réagir. Avec l’appui du vent, les visiteurs jouent en contre et prennent le dessus en mêlée, mais manquent de précision dans les transmissions. Les Dijonnais plaquent tout ce qui bouge mais commettent trop de fautes. Sur un contre strasbourgeois, Cortès sauve la patrie in-extremis. Les efforts des hommes de Philippe Braem vont finir par payer sur un essai… en contre (12-7, 29ème). Dijon remet du rythme et reprend le dessus. Lancé à cinq mètres de la ligne, Hamadache est inarrêtable et marque en force (19-5, 32ème).

Jean-Paul Piard plaque avec le soutien de Maxime Bosch.

Dijon trop pénalisé

Battus assez nettement le week-end dernier par Bourg-en-Bresse (25-6), les hommes de Philippe Braem sont sous le reculoir dès la reprise. Le Stade va encore derrière la ligne. Vincent Bourdeaux, servi idéalement par Julien Jeuvrey, marque en position d’ailier (26-7, 44ème). Impatients dans la récupération du ballon, les stadistes sont beaucoup trop sanctionnés. Julien Jeuvrey lance un superbe mouvement, mais Legal est devancé au moment de marquer.

Défense solide

Cortès va sauver un essai d’un superbe geste, et le contre dijonnais qui suit se solde par un essai (33-7, 64ème). Le match s’équilibre et la défense repousse tout. Sur la dernière action, un cafouillage dijonnais suite à une mêlée défensive permet à Strasbourg de réduire le score (33-14, fin du match).

Les Dijonnais ont réalisé un match sérieux, avec beaucoup d’engagement. Ils ont su imposer leur rythme d’entrée. Le comportement des jeunes a été très intéressant. Sur les moments forts strasbourgeois, les hommes d’Eric Melville ont été solidaires en défense. Le Stade est sur la bonne voie mais devra se discipliner à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.