24 septembre 2020

Le DBHB pas forcément rassuré, mais pas inquiet

Ce soir, le Dijon Bourgogne Hand Ball repart pour une nouvelle saison en D2, après avoir connu deux années en LNH. Suite à cette année qui a laissé beaucoup de regrets et de déceptions, les joueurs vont devoir se rassurer rapidement. Un seul objectif pour le club de Dijon : remonter au plus vite dans l’élite du handball français.

L'objectif des joueurs de Denis Lathoud est de remonter au plus vite en première Division.

Pour entamer cette nouvelle saison, l’effectif a très peu changé. Le départ de Mathieu Lanfranchi paraissait inévitable puisqu’il est un des meilleurs pivots du championnat. Pour remplacer son joueur parti à Cesson, le DBHB enregistre le retour de Julien Portefaix (ex-Créteil), qui a porté le maillot dijonnais pendant deux saisons de 2006 à 2008. Autres mouvements, les départs de Polydore à Nantes et Benga à Besançon, compensés par l’intégration de trois jeunes : Petiot, Arbez et Carrion.

Un effectif stable

Cette équipe n’est donc pas diminuée mais ne s’est pas renforcée non plus. Denis Lathoud sait que “s’il y a un blessé, ça sera plus compliqué… Autrement on a une équipe pour jouer la montée.” Le coach dijonnais rajoute qu’avec “quatorze joueurs pour quatorze noms sur la feuille, c’est juste, mais on doit faire avec.” Après une bonne semaine de travail, durant laquelle les joueurs ont été bien concentrés sur ce match, il n’est cependant qu’à moitié confiant. Il faudra faire oublier des “résultats pas forcément positifs en amical.”

Simon Parent et les Dijonnais entament leur championnat ce soir face à Saintes.

Notre principal ennemi c’est nous-mêmes” : Jérémy Suty

Ce premier match de championnat et la réception de Saintes est pris avec le plus grand sérieux. “Saintes a quelques bons joueurs, c’est une équipe piège,” concède Denis Lathoud. Jérémy Suty sait qu’il faudra faire preuve de beaucoup de méfiance pour arriver à battre cette équipe. Il avoue cependant que les Dijonnais ont réalisé des “matchs amicaux moyens, alternant le très bon et le très moyen.” Autant la défense a rassuré, autant la capacité à marquer sur des attaques placées a montré des limites. L’arrière du DBHB est pourtant optimiste : “Si nous sommes bons en défense et efficaces sur les montées de balle, ça peut suffire en D2.”

A quelques heures de la reprise, l’effectif ne compte aucun blessé et les joueurs semblent avoir digéré les déplacements et les matchs amicaux. A eux maintenant de rentrer dans le vif du sujet. Les handballeurs dijonnais vont devoir montrer que la relégation est oubliée, et se rassurer collectivement. Ils comptent sur un public nombreux pour les soutenir.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.