24 septembre 2020

Une préparation sans accroc

Les Ducs de Dijon recevaient ce soir une nouvelle fois les Dauphins d’Épinal. Battus d’un petit but (2-1) il y a deux semaines, les hockeyeurs spinaliens voulaient prendre leur revanche à Trimolet. Mais les Dijonnais ne l’entendaient pas de cette manière.

(Photos : Anatole Barbier)

Thomas Decock

Le premier tiers est assez équilibré. Les Dijonnais investissent petit à petit le camp d’Épinal. Alors en infériorité numérique, les Ducs vont ouvrir le score. Kevorkian intercepte le palais, part seul en contre et trompe le gardien des Dauphins du revers de sa crosse (1-0, 13’17). Malgré une dizaine de tentatives dijonnaises, la défense d’Épinal tient. Même à 5 contre 3, les Ducs se heurtent aux Dauphins.

Épinal égalise puis s’effondre

Les Vosgiens vont même parvenir à égaliser avec Agostini, dès le début de la seconde période (1-1, 22’17). Épinal est de plus en plus menaçant… Les arbitres se montrent toujours aussi intransigeants et envoient régulièrement des joueurs en prison. Sur une supériorité, Guttig redonne l’avantage aux siens, bien servi par Gascon et Hardy (2-1, 29’32). Sur une contre-attaque, Sopko est assiégé par plusieurs tentatives spinaliennes. Il tient le coup sous une pluie de tirs (32ème).

Doublé de Guttig

Guttig envoie le palais au fond de la cage de Lacasse.

Dijon combine mieux devant la cage et se montre réaliste. Anthony Guttig va marquer une seconde fois en moins de 5 minutes, cette fois en face à face (3-1, 34’03). Plus rapides et plus précis, les Dijonnais prennent l’ascendant. Gabriel Da Costa démontre toute sa vivacité, et le gardien des Dauphins en perd sa crosse. Épinal craque. Hardy, très bon durant toute la partie, y va de son but (5-1). La défense des Bourguignons est elle aussi efficace : Hardy, Mrena et Mahier se mettent en travers du moindre tir. Malgré une réaction d’Épinal, Riendeau (44’42) puis Dugas (51’38) scellent définitivement le score (6-1).

Les Ducs ont su se montrer précis et réalistes. Dès la fin du match Anthony Guttig pouvait être satisfait : “On a été bon offensivement. On finit la préparation d’une très bonne manière.” De bon augure avant la reprise des matchs officiels puisque les Dijonnais recevront deux fois la semaine prochaine. “Les matchs de préparation, c’est une chose, maintenant on verra si on arrive à confirmer. Si on joue comme ce soir, il n’y a pas de raison.” concluait-il lucidement. Rendez-vous mardi contre Strasbourg en Coupe de la Ligue.

Les buteurs du Dijon HC : Kevorkian, Guttig (ass. Gascon, Hardy), Guttig (ass. Gascon, Custosse), Hardy (ass. Riendeau, Sadoun), Riendeau (ass. Guttig, Sadoun), Dugas (ass.Hardy).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.