29 septembre 2020

Un Vélotour réussi malgré la pluie

Les organisateurs du Dijon Vélotour cherchent chaque année de nouvelles animations. Pour cette édition 2011, ils ont été servis puisqu’à la mi-journée, la météo capricieuse a contraint organisateurs et exposants à délocaliser tout le Village Vélotour ! Une première dans l’histoire de l’évènement dijonnais.

Les participants du Vélotour ont une nouvelle fois garni les rues de Dijon.

A 7h30, les premiers participants étaient déjà dans les starting-blocks ! Ils avaient bien écouté les conseils de l’organisation puisqu’ils étaient très nombreux pour le premier départ de 8 heures. Une fois inscrit, la première étape était le passage au stand de DIJON-SPORTnews.fr et de l’association Autour des Williams.” Le traditionnel Concours de Déguisement (voir les photos) et une distribution de ballons y étaient organisés. Coup de chapeau aux bénévoles qui auront vidé quatre bonbonnes d’hélium en quelques heures !

10 000 participants !

Une fois encore, le Vélotour a été un succès à Dijon. Pour la troisième année consécutive, la manifestation a attiré près de 10 000 personnes. Le Parc de la Colombière, lieu de départ et d’arrivée des parcours, était garni de cyclistes. Au menu, une boucle principale de 15 km, avec une annexe de 12 km en option. Les plus courageux ont donc effectué 27 kilomètres, en passant par le stand de tir, la Cour d’Appel, les locaux de l’APRR, ou encore la Piscine Olympique…

Il y avait 30 à 45 minutes de queue vers midi à la Cour d'Appel de Dijon.

La pluie pour la première fois

Pourtant, la météo prévue ce dimanche 11 septembre n’était pas motivante. La pluie a d’ailleurs fait son apparition pour la première fois durant un Vélotour. Pour couronner le tout, l’organisation a été bouleversée par une alerte orange météo. Les stands du Village ont dû être délocalisés (pour des raisons de sécurité) chez les voisins rugbymen du Stade Dijonnais, à Bourillot. Un nouveau coup de chapeau aux bénévoles qui n’ont pas hésité à s’entraider pour plier les gaules.

Cette météo a légèrement tempéré la réussite de l’évènement. Arthur Deballon, un des organisateurs du Vélotour, regrettait cette situation : “Ça a été dur pour nous car l’organisation a été bouleversée avec la fermeture du parc de la Colombière et du ravitaillement place Darcy. Certains participants n’ont donc pas fini leur boucle !” Une frustration qui est légitime quand on organise un tel évènement. Le Vélotour aura sa revanche en 2012 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.