4 décembre 2020

Débuts difficiles pour le CDB

Les joueuses du Cercle Dijon Bourgogne ont connu deux premières rencontres compliquées. Après une première défaite à Nîmes (27-22), les Dijonnaises ont connu quelques difficultés face à Metz lors de la deuxième journée (défaite 33-20 à Dijon).

La capitaine Céline Murigneux.

Avec deux défaites au compteur, la saison démarre difficilement pour les joueuses d’Elena Groposila. On le sait, le CDB est une équipe très jeune inexpérimentée à ce niveau. Il faudra donc être patient car le potentiel est bien là. Il y a eu de bonnes choses face à Metz, mais il y a également eu deux passages durant lesquels les Dijonnaises ont été inefficaces, alors que leur adversaire avançait à grands pas. Il faudra mieux gérer ces temps faibles pour accrocher des équipes du haut de tableau.

Laisser passer l’orage

Il faut dire aussi que le calendrier n’a pas épargné les Dijonnaises. Avec Nîmes (4ème du dernier championnat), puis Metz, champion en titre, la barre était très haute. Le prochain adversaire est hélas encore du même calibre. Ce vendredi, les joueuses du CDB se rendent à Arvor. Les Bretonnes sont vice-championnes de France et finalistes des deux coupes. Elles vont devoir réaliser un match exemplaire pour ramener quelque chose de ce voyage. Une fois ce déplacement périlleux effectué, les coéquipières de Céline Murigneux auront une série de matchs très importants. Avec Issy, Le Havre, Fleury puis Besançon, elles devront vite engranger les points pour se placer au classement et gagner en confiance.

Malgré les deux défaites enregistrées en ce début de championnat, il n’y a pas lieu de tirer la sonnette d’alarme. Les Dijonnaises savaient que ces deux matchs allaient être compliqués. Cette équipe continue de travailler. Une fois que les derniers réglages seront faits, nul doute que les résultats suivront.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.