29 janvier 2020

Les Ducs sous une bonne étoile

Le Dijon Hockey Club entamait sa saison officielle mardi soir à la patinoire Trimolet face à Strasbourg pour le compte de la Coupe de la Ligue. Après des matchs amicaux très prometteurs, les Ducs devaient confirmer devant leur public face à une équipe strasbourgeoise difficile à manoeuvrer.

(Photos Anatole Barbier)

Les Strasbourgeois ont bousculé les Dijonnais de Martin Gascon.

Sur une glace en mauvais état, le jeu des Dijonnais est imprécis. L’Étoile Noire est plus à l’aise et gêne les Ducs dans la construction du jeu. Thomas Decock avouait à la fin du match : “On a eu du mal a rentrer dans le match, on a été trop timide.” Après quelques alertes devant la cage de Ramon Sopko, les Ducs commencent à se montrer dangereux. Pourtant c’est Strasbourg qui va ouvrir la marque par Devin (0-1, 12’39”). La partie s’équilibre, mais le jeu reste brouillon.

Domination infructueuse

Le second acte débute mal avec un nouveau but alsacien de Cibula (0-2, 22’31’). Les Dijonnais sont dos au mur. Pourtant, les coéquipiers de Martin Gascon vont se produire de nombreuses occasions. Guttig puis Dugas ratent le cadre. Avec Young et Mallette en défense, les Strasbourgeois sont solides et placent quelques contres, mais commettent de nombreuses fautes. Au total, ils récolteront 6 pénalités dont une exclusion. Les Ducs retournent aux vestiaires avec deux buts à combler, alors qu’ils ont dominé le 2ème acte. Martin Gascon analysait à la fin du match : “On rate beaucoup d’occasions qui auraient pu nous ramener dans le match.”

Thomas Decock a été efficace ce soir avec un but et une assistance.

Trois buts en 10 minutes

Thomas Decock pouvait se féliciter de la force de caractère de l’équipe. En effet, les Ducs vont réagir de belle manière. Les Strasbourgeois plient et concèdent un pénalty. Riendeau le transforme sans trembler (1-2, 46’57). Après quelques occasions chaudes sauvées par Sopko, une contre-attaque de Decock, conclue par Guttig, remet les deux équipes à égalité (2-2, 49’08). Cinq minutes plus tard, une récupération de Gascon, relayé par Pain, permet à Decock de marquer le but décisif (3-2, 56’45). Les Dijonnais ont complètement renversé la vapeur. Ils remportent une belle victoire après un dernier tir adverse sur le casque de Sopko.

Les Ducs démarrent idéalement la saison en remportant ce match face au dernier finaliste du championnat. “Cette victoire nous met en confiance et confirme notre bonne préparation” précisait le buteur-passeur Thomas Decock. Martin Gascon avouait quant à lui que Strasbourg était “de loin la meilleure opposition depuis le début de la saison.” Maintenant, place au championnat samedi prochain.

Les meilleurs : Decock, Gascon et Riendeau à Dijon ; Correia, Malette et Young à Strasbourg.

no images were found

0 Partages

2 thoughts on “Les Ducs sous une bonne étoile

  1. Non, Monsieur le journaliste ! Les meilleurs ne sont pas forcément les buteurs. Avez-vous regarder le travail des centres dijonnais??? Le travail est merveilleux et grandiose….
    Comme trop souvent, on ne retient que les buteurs mais les autres existent et font souvent un travail plus éprouvant !!!
    A bon entendeur

    1. Nous sommes tout à fait d’accord avec vous. Nous avons mis ces joueurs là parce que nous estimions qu’ils avaient joué un grand rôle dans la victoire des Ducs hier.
      Il n’empêche que d’autres joueurs ont réalisé une excellente partie, mais nous n’en mettons par habitude que trois. Après la performance d’hier, nous aurions pu mettre toute l’équipe !
      Nous restons à votre écoute et prenons note de votre commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.