5 décembre 2020

Le DBHB se rend à Besançon ce soir

Le Dijon Bourgogne Hand Ball s’apprête à effectuer un déplacement périlleux à Besançon ce soir. Sur le papier, les joueurs de Denis Lathoud sont nettement favoris. En face, l’équipe de Christophe Viennet va presque jouer sans pression. Presque, car il s’agit d’un derby…

Les vrais derbys resteront, pour Dijon, l’opposition face à Semur-en-Auxois, et pour Besançon celle face à Belfort. Mais pour les supporters, cette rencontre entre voisins aura un parfum particulier. En effet, la Bourgogne et la Franche-Comté ont toujours été associées. D’ailleurs au 15ème siècle, la Franche-Comté était encore appelée Comté de Bourgogne !

Les Dijonnais effectuent ce soir leur premier déplacement à Besançon.

Vous avez dit derby ?

La notion de derby, surtout en handball, ne renvoie pas à une animosité vis-à-vis de l’adversaire. Elle est plutôt synonyme de lutte où chaque équipe veut asseoir sa domination. Afin de ne pas connaître la même surprise qu’il y a trois ans (les Dijonnais avaient nettement mené la rencontre avant de voir revenir les Bisontins en fin de match), le Dijon BHB va devoir mettre beaucoup d’intensité dès le début de la rencontre.

Dijon au complet

Besançon a montré certaines limites la semaine dernière, autant en attaque qu’en défense (défaite 30-25 à Nanterre). Aux Dijonnais de continuer sur la même lancée et de se mettre rapidement à l’abri. Auteurs d’un match sans accroc la semaine passée face à Saintes, ils vont devoir s’employer encore plus pour s’imposer chez les voisins du Doubs. Pour ce match, les Dijonnais seront au complet, avec la même équipe que la semaine passée.

Benjamin Arbez et ses coéquipiers devront continuer à peaufiner leur jeu. Du côté bisontin, l’ancien dijonnais Pape Benga sera à la coupe d’Afrique des Nations et manquera les retrouvailles avec son ancien club.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.