23 septembre 2019

Les Ducs trébuchent d’entrée

Les hockeyeurs dijonnais jouaient pour la deuxième fois à domicile cette semaine. Après une victoire de justesse (3-2) face à Strasbourg en Coupe de la Ligue mardi (voir l’article), les Ducs débutaient le championnat de Ligue Magnus face à Chamonix samedi soir.

(Photos : Anatole Barbier)

Malgré les apparences, ce sont bien les Dijonnais qui ont chuté face à Chamonix.

Les Dijonnais démarrent le match de la même manière que mardi face aux Strasbourgeois : mal. Trop timides, les Ducs bafouillent leur jeu. “On ne rentre pas dedans, on se fait marcher dessus et on les laisse jouer.” analysait l’attaquant Nicolas Ritz à l’issue du match.

Un début catastrophique

Les Chamois vont ouvrir la marque après 7 minutes de jeu par Charland (0-1). Quatre minutes plus tard, Aimonetto double la mise pour Chamonix (0-2, 10’43). Les Dijonnais sont assiégés et fébriles en défense, si bien que Sopko s’incline une nouvelle fois face à Masson (0-3, 15’28). En début de seconde période, alors que Dijon est en supériorité, Masson place un contre assassin (0-4, 27’19). Les Ducs reprennent du poil de la bête mais leur attaque reste stérile. Malgré de nombreuses infériorités numériques, Hardy, ancien gardien dijonnais, arrête tout. Pire, alors que Dijon domine outrageusement, c’est Chamonix qui va creuser l’écart par un nouveau but d’Aimonetto (0-5, 32’22).

Aram Kevorkian (à droite), ancien Chamois, a marqué le second but des Ducs.

Une réaction trop tardive

Dijon va se réveiller progressivement. C’est d’abord Mrena, servi dans un fauteuil par Gascon, qui débloque le compteur dijonnais (33’56, 1-5). Kevorkian et Pain y vont de leur but (3-5, 53’27). Jarmo Tolvanen tente le tout pour le tout. A 20 secondes du buzzer finale, Sadoun sert Guttig qui marque le but de l’espoir (4-5, 59’40). Le public y croit, mais Kara envoie le palais dans la cage vide et confirme la victoire des Chamois (4-6).

On réagit trop tard, on lance la machine au bout de 30 minutes. On a des opportunités mais on ne marque pas. On peut gagner le match si on les met au fond.” affirmait Nicolas Ritz. Les Ducs enregistrent leur première défaite de la saison à domicile. Il faudra vite corriger le tir et améliorer l’entame des matchs. Le jeune attaquant des Ducs concluait : “Il faut se baser sur notre réaction dans le 3ème tiers pour se relancer.

Les meilleurs : Mrena et Kevorkian à Dijon ; Hardy, Aimonetto et Masson à Chamonix.

no images were found

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.