18 novembre 2019

Le Dijon FCO passe à autre chose

Les Dijonnais ont connu une sale soirée samedi à Valenciennes. Ils ont dû vite passer à autre chose et ils préparent au mieux la réception de Brest demain soir à Gaston-Gérard.

Patrice Carteron ne s’est pas attardé sur la mauvaise seconde mi-temps produite par ses joueurs dans le Nord. Il affirme que “demain soir le DFCO va montrer un autre visage. On a beaucoup de progrès à faire en terme de maturité.” Il faudra pour cela être à 100% durant toute la rencontre et proposer beaucoup de générosité, une des armes principales du DFCO cette saison.

Daisuke Matsui sera titulaire pour la première fois demain soir avec le DFCO.

Un adversaire diminué

Face à eux se dresse l’équipe de Brest, qui n’a pas encore gagné un match cette saison (5 nuls et 1 défaite). Mais cette équipe, même privée de quelques joueurs (Roux, Grougi, Makonda…), n’est pas à prendre à la légère. Elle reste sur une très grosse seconde période face à Montpellier, durant laquelle elle est revenue à 2-2. Le coach dijonnais confesse qu’il “faudra être très vigilant face à une équipe qui a beaucoup de tempérament et qui perd peu.”

Cinq changements

Ce match devrait être très ouvert entre deux formations qui ont besoin de se rassurer. Patrice Carteron a “envie de donner la victoire à notre public !” qui devrait être nombreux encore demain. Afin d’amener de la fraîcheur dans son équipe, il a décidé de faire tourner son effectif. Il a notamment changé sa formation, passant en 4-2-3-1. Le coach du DFCO a également effectué 5 changements par rapport à Valenciennes (Varrault, Courgnaud, Mandanne, Matsui et Thil).

C’est donc un DFCO “new-look” qui affrontera Brest demain soir. Face à un nouveau concurrent pour le maintien, il faudra réaliser un match solide, et ce, pendant 90 minutes.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.