18 octobre 2019

Le CDB doit laisser passer l’orage

Les filles du Cercle Dijon Bourgogne connaissent un début de saison compliqué. Après un premier revers à Nîmes qui laissait quelques regrets (27-22), elles ont encaissé deux lourdes défaites face aux deux dernières finalistes Metz (33-20) et Arvor (40-20).

Les jeunes Dijonnaises manquent encore de maturité.

Lorsque la Ligue Féminine de Handball a dévoilé le calendrier, le CDB savait à quoi s’attendre pour ses trois premières rencontres. Il n’y a donc pas eu photo face à trois ténors de ce championnat : trois défaites et 13 buts de différence en moyenne ! La capitaine du Cercle, Céline Murigneux, parlait  “d’engrenage de l’échec” après le match d’Arvor. Un écart de niveau important existe entre les équipes de cette ligue professionnelle. Le jeune effectif d’Elena Groposila est encore en phase d’apprentissage.

Faire le plein en octobre

Les Dijonnaises ont donc deux semaines de repos pour se remettre de leurs émotions. Elles reprendront le 1er octobre avec la réception d’Issy/Paris, l’équipe surprise de ce début de saison. Les coéquipières de Veronika Pajtasova (photo) enchaîneront ensuite avec Le Havre, Fleury et Besançon. Elles devront prendre le maximum de points lors de ces quatre rencontres du mois d’octobre afin de se rassurer et pour s’éloigner de cette dernière place qu’elles occupent actuellement.

Les joueuses du CDB viennent d’encaisser 100 buts en trois matchs. Il faudra vite stopper l’hémorragie face à des équipes plus à leur portée. Après ce week-end de repos, elles auront à coeur de vite empocher leur première victoire dans ce championnat très relevé.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.