18 octobre 2019

Les Dauphins font flipper les Ducs

Les hockeyeurs dijonnais disputaient leur second match de Coupe de la Ligue mardi soir. Après une victoire la semaine dernière face à Strasbourg, ils devaient continuer sur leur lancée pour envisager sereinement la suite de la compétition.

Durant leur préparation, les Ducs ont battu par deux fois les Spinaliens. Ils possédaient donc un avantage psychologique sur leurs adversaires avant le coup d’envoi. Mais, comme à leur habitude depuis la reprise, les joueurs de Jarmo Tolvanen commencent doucement dans le premier tiers. Les deux équipes rejoignent les vestiaires dos à dos (0-0).

Après Strasbourg (victoire 3-2), les Ducs ont eu beaucoup de mal à battre Épinal.

3 buts en une minute

A leur retour sur la glace, ce sont les Dauphins qui attaquent le plus fort et ouvrent la marque sur leur première supériorité numérique de la rencontre (1-0, 25′). Les Dijonnais ne se font pas attendre pour réagir. Nicolas Ritz par deux fois et Yanick Riendeau trompent Loïc Lacasse en moins d’une minute (1-3, 33′). Chad Lacasse redonne de l’espoir aux siens, mais Erwan Pain clôt le score du second acte (2-4, 38′).

Tout est à refaire

Dijon ne compte pas en rester là. Martin Gascon accentue rapidement l’avance de son équipe (2-5, 43′). Une altercation éclate alors. L’arbitre envoie trois joueurs de chaque camp en prison. Les Spinaliens profitent de la baisse de régime qui suit pour revenir au score, avec notamment deux buts en 16 secondes (5-5, 51′) ! Les joueurs jouent donc une prolongation, et c’est Erwan Pain qui libère les Dijonnais en inscrivant le but décisif (5-6).

Les Ducs ont dominé leur adversaire (5-2) avant de se faire rejoindre. Malgré quelques grosses frayeurs, ils s’imposent dans les Vosges 6 à 5. Les hockeyeurs dijonnais remportent leur second succès en Coupe de la Ligue. La défaite samedi face à Chamonix a, semble-t-il, été bien digérée.

Buteurs: Ritz (2), Pain (2), Riendeau, Gascon.

Assistances : Guttig (2), Börjesson (2), Gascon (2), Decock, Dugas, Kevorkian, Arnaud.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.