22 septembre 2020

Les Ducs manquent de foi face aux Gothiques

La Coupe de la Ligue se poursuivait ce soir pour les Ducs à Amiens. Tout comme les Bourguignons, les Gothiques restaient sur deux victoires avant ce soir. La première place s’offrait donc au vainqueur de la partie.

Ce sont les Amiénois qui frappent les premiers après moins de 2 minutes de jeu par Antoine Vanwormhoudt (1-0). Encore une entame manquée… Les Ducs limitent la casse sur leur première supériorité avec l’égalisation de Thomas Decock (1-1, 5’27). Les Dijonnais enchaînent les pénalités mais tiennent. Ils vont même prendre les devants avec un but de Kyle Hardy servi par Decock (1-2, 13’56).

Fredrik Borjesson et les Ducs n'ont pas vraiment cru en leur chance face à Amiens.

Des entames ratées

Malheureusement, les hommes de Jarmo Tolvanen vont se faire rejoindre au score avant la pause (2-2, 17’10). “On finit à 2-2 mais on passe à travers et on ne joue pas. On a du mal à entrer dans le match et dans les débuts de période.” analysait Anthony Guttig. Dès l’entame du second acte, les Gothiques prennent l’avantage (3-2, 24’43). Les Ducs ne parviennent pas à scorer malgré plusieurs avantages numériques en fin de 2ème période.

Dijon à 6 contre 4

Dès le début du dernier tiers-temps, Mortas propulse le palais dans les filets de Sopko (4-2, 42’46). Riendeau redonne de l’espoir aux siens à 8 minutes du gong (4-3). Dijon pousse en fin de match. Il reste alors 1’07 à jouer et Amiens se retrouve en infériorité. Sopko sort et les Bourguignons se retrouvent à 6 contre 4. “On a poussé mais Amiens a tenu. On a eu quelques chances de marquer mais c’était trop tard. On aurait dû réagir avant !” concluait Anthony Guttig.

Malgré un match ouvert avec des actions dans chaque camp, les Dijonnais n’ont pas su trouver de solutions. Trop timides, les Ducs et Anthony Guttig pouvaient avoir quelques regrets à la fin du match : “On n’a pas cru en nos chances. L’attitude n’a pas été bonne ce soir.” Il faudra réagir dès samedi à Briançon.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.