26 septembre 2020

Les Ducs doivent réagir à Briançon

Les Ducs viennent d’échouer mardi soir d’un tout petit but à Amiens en Coupe de la Ligue. Ils doivent réagir dès ce week-end avec un match difficile à Briançon pour le compte de la troisième journée de Ligue Magnus.

Une nouvelle fois les hockeyeurs de Jarmo Tolvanen ont manqué leur début. Même s’ils ont pris le score au milieu du premier tiers (2-1), les Dijonnais éprouvent beaucoup de mal à rentrer dans la partie. Anthony Guttig, actuel meilleur pointeur de Ligue Magnus, analysait sans concession : “Le problème de ce match, c’est qu’on n’a pas cru qu’on pouvait gagner. Notre attitude n’a pas été bonne !”

Les hockeyeurs entraînés par Jarmo Tolvanen doivent parvenir à mettre en place leur jeu dès l'entame de match.

Améliorer les entames

Malgré ce problème d’entame et ce manque de confiance, les Ducs n’ont perdu que d’un but d’écart (4-3) face à une équipe d’Amiens redoutable à domicile. Cette défaite est donc plutôt encourageante. Il ne faudra pas grand chose à l’avenir pour faire basculer les matchs. “C’est dommage car si on l’avait vraiment voulu, on aurait pu les battre…” regrettait Anthony Guttig.

Réaction à Briançon

Quand à la rencontre de Ligue Magnus qui attend les Dijonnais samedi, l’attaquant du DHC résume parfaitement la situation : “Il va falloir réagir à Briançon. Ça va être le même style de match face à une grosse équipe. Comme nous, les Diables Rouges viennent de perdre (2-1 à Villard), donc ils auront envie de se rattraper devant leur public !” Une équipe briançonnaise qui a battu les Amiénois lors de la première journée…

Les hockeyeurs dijonnais doivent prendre confiance en eux. Curieusement, le sans-faute des Ducs lors des matchs de préparation semble plutôt les paralyser que les dynamiser en ce début de saison. Pourtant le potentiel est là. Il ne reste plus qu’à lâcher les chevaux, et ce, dès l’entame.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.