26 septembre 2020

Jean-Louis Borg, “pérenniser la JDA en Pro A”

Vendredi soir, la JDA effectue son grand retour en Pro A après une année de purgatoire dans la division inférieure. L’entraîneur du club, Jean-Louis Borg, est arrivé à Dijon en 2010. C’est donc sous ses ordres que les Dijonnais ont retrouvé l’élite du basket français. Borg nous a livré ses impressions et revient sur la préparation de la JDA, les recrues et ce premier match face au SLUC Nancy de Nicolas Batum…

Jean-Louis Borg a connu une remontée en Pro A en 2007 avec le club de Vichy.

DIJON-SPORTnews.fr : Jean-Louis Borg, quel bilan tirez-vous des matchs amicaux (1 nul, 3 défaites et 10 victoires) ?

Jean-Louis Borg : “Plutôt satisfait, mais il ne faut pas trop tenir compte de ces résultats. Durant la préparation, les effectifs de nos adversaires ne sont pas au complet, et les charges de travail ne sont peut-être pas les même que nous. C’est intéressant par rapport au jeu que l’on a produit, mais je n’attache que peu d’importance à ce type de résultats.”

DSn : Quel sera votre message pour poursuivre sur cette bonne dynamique ?

JLB : “Déjà, il faut tenir compte du calendrier. On va recevoir Nancy, champion en titre, puis enchaîner avec deux matchs à l’extérieur. On peut très bien terminer cette série de trois rencontres avec autant de défaites ! Mais le plus important sera d’exister au bout de 30 journées et d’élever notre niveau de jeu progressivement pour maintenir la JDA en Pro A. Quel que soit le résultat de ces trois premières journées, il faudra rester concentré et ne pas se disperser en pensant qu’on a fait un mauvais début de saison.”

DSn : Lors de la présentation officielle de l’équipe, le Président Michel Renault a annoncé des objectifs un peu plus élevés que le maintien. Quels sont pour vous les réels objectifs de la JDA cette année ?

JLB : “Mes objectifs sont ceux qui ont été fixés au départ. Après, que la gourmandise vienne de la part du Président et de l’entourage, c’est peut-être l’effet ‘boule de neige’ suite à nos matchs de préparation… Mais je reste dans ma démarche de maintenir et pérenniser le club en Pro A.”

DSn : Lorsque vous étiez entraîneur de Vichy, vous avez été finaliste de la semaine des As alors que le club était promu (2007-2008). Pensez-vous qu’il soit possible de faire la même chose cette année avec la JDA ?

L'entraîneur de la JDA en compagnie de Sean Marshall (à gauche) et de Georges Eddy (au centre) lors de la présentation officielle du club.

JLB : “Tout est possible, on est tous à égalité sur la ligne de départ. Maintenant, il faut être lucide par rapport aux formations que l’on va rencontrer. Il y a beaucoup d’équipes qui sont mieux armées que nous pour la Pro A. Si on arrive à ce niveau là, ça tiendra de l’exploit. Nous sommes des compétiteurs et on fera de notre mieux pour essayer d’aller vers un objectif qui plairait au Président !”

DSn : Parlons de l’équipe, que pensez-vous des recrues de la JDA ?

JLB : “Elles donnent satisfaction aujourd’hui, par rapport au travail effectué, à la compréhension de la méthodologie mise en place. André Harris ne connait pas le niveau de la Pro A, il faudra qu’il s’habitue très rapidement. Rob Lewin est un joueur de grande expérience, il peut apporter beaucoup en défense et au rebond. Sean Marshall on le connait bien à Dijon et il sera revanchard tout comme Bobby Dixon après son éviction de l’ASVEL.”

DSn : Quelles sont les forces et les faiblesses de la JDA selon vous ?

JLB : “Je ne vais pas vous annoncer nos points forts et nos points faibles ! C’est à nous de travailler dans les deux sens, à la fois pour bonifier nos points forts, et surtout pour essayer de masquer nos points faibles. Certains pensent que notre manque de taille sera un handicap, et c’est vrai. A nous maintenant de compenser par autre autre chose.”

Jean-Louis Borg débute sa deuxième saison sur le banc de la JDA Dijon Basket.

DSn : Comment abordez-vous ce premier match face à Nancy ?

JLB : “D’abord, j’espère que la salle sera pleine pour soutenir l’équipe. Après on reçoit le Champion de France en titre qui vient de se renforcer avec l’arrivée de Nicolas Batum. On n’a rien à perdre sur ce type de match, c’est le premier de la saison devant les caméras de la télé… On fera la meilleure prestation possible, dans la continuité des matchs amicaux.”

DSn : Avez-vous un plan particulier pour battre Nancy ?

JLB : “Nancy a de très bons joueurs comme Linehan, Shuler et Batum. Mais ce n’est pas du tout mon genre d’axer sur un joueur plutôt qu’un autre dans le secteur défensif. La force de notre défense, c’est son organisation donc son collectif. La victoire passera par là !”

Auteur d’une très bonne préparation, le coach dijonnais se veut pourtant prudent. Le calendrier ne sera pas facile pour la JDA avec Nancy et deux déplacements (Hyères-Toulon et Poitiers), puis la réception de Chalon-sur-Saône fin octobre… Jean-Louis Borg et ses hommes se défendront avec leurs armes pour assurer le maintien en Pro A.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.