11 juillet 2020

Les Ducs peinent face aux promus

Les Ducs avaient rendez-vous hier soir avec les Bisons de Neuilly-sur-Marne, tout juste promus en Ligue Magnus. Une rencontre à priori à la portée des hockeyeurs bourguignons. Mais les Nocéens ont donné beaucoup de fil à retordre aux Dijonnais.

(Photos Anatole Barbier)

Les deux héros dijonnais du match, Kyle Hardy et Yanick Riendeau.

Neuilly démarre fort et sans complexe. Les Ducs ripostent mais oublient quelques palais en cours de route. Les équipes se rendent coup pour coup. Heureusement pour Dijon, Guttig va ouvrir le score, servi par Gascon et Riendeau (1-0, 5’06). Les Dijonnais tiennent devant des promus qui jouent crânement leur chance.

Des Bisons affutés

Après une première période équilibrée, la seconde sera à sens unique. Les Bisons assiègent Sopko et marquent par deux fois en moins de 5 minutes grâce à Pek et Baranyk en surnombre (1-2 24’22). Dijon n’est pas dangereux, et Da Costa parvient à égaliser sur une des rares offensives des bleus (2-2, 33’21). Neuilly met beaucoup de vitesse dans son jeu. Les visiteurs vont enchaîner deux nouveaux buts de Lukas Pek (2-4, 38’20). Les Ducs n’y sont pas.

Malgré 4 buts encaissés, Ramon Sopko a été décisif hier soir avec 3 arrêts lors de la séance des tirs au but.

Hardy sonne la révolte

Dans le sillage de Kyle Hardy, les Ducs vont se réveiller dans le dernier tiers. C’est d’abord Yanick Riendeau, assisté de Dugas et Gascon, qui réduit l’écart à 5 contre 3 (3-4, 41’17). Puis Hardy, infatigable en défense, se montre également décisif en attaque. Il trompe Blase, très bon gardien nocéen (4-4, 45’15). Les Ducs poussent et le public y croit. Mais Neuilly fait mieux que résister et obtient la prolongation.

Riendeau libère Dijon

Après avoir énormément donné, les deux équipes joueront 10 minutes supplémentaires à 4 contre 4. Les gardiens sont mis à rude épreuve mais ne craquent pas. Une séance de tirs au but déterminera le vainqueur du match. A ce petit jeu, c’est Riendeau qui offre la victoire à Dijon après 3 échecs de chaque côté (5-4).

Dijon a eu énormément de mal à dompter une équipe de Neuilly-sur-Marne très joueuse et accrocheuse. Le jeune défenseur international U20 Quentin Mahier expliquait : “Ils sont promus mais ils ont fait des scores assez serrés contre Rouen par exemple. C’est une équipe qui patine vite, on savait à quoi s’attendre.” La consolation est là pour Neuilly qui récupère un second point pour une défaite après prolongation.

Les meilleurs : Hardy, Sopko et Riendeau à Dijon ; Blase, Pek, Pittarelli et Malat à Neuilly.

Buteurs : Guttig, Da Coste, Riendeau (2), Hardy.

Assistances : Gascon (2), Riendeau, Jarvis, Dugas, Ritz.

no images were found

0 Partages

1 thought on “Les Ducs peinent face aux promus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.