1 octobre 2020

Le CDB doit sortir de la zone de turbulences

Les joueuses du Cercle Dijon Bourgogne sont revenues de leur déplacement au Havre avec une lourde défaite (35-23). Une nouvelle fois, elles se sont battues avec leurs armes mais n’ont rien pu faire face à un effectif havrais plus complet.

Le maintien en Division 1 passe par une victoire ce week-end face à Fleury.

Comme lors des premières rencontres, le début du match a été très satisfaisant : “On a fait une bonne première mi-temps, où on arrive à imposer notre jeu en attaque, et on est plutôt bien en place en défense. On arrive à leur poser pas mal de problèmes” notait Céline Murigneux, capitaine du CDB.

Le banc fait la différence

Hélas, les Dijonnaises ont connu la même baisse de régime en seconde période que lors des quatre premiers matchs, laissant les Havraises prendre le large. Cela montre une fois de plus le manque d’expérience de l’effectif d’Elena Groposila face aux équipes de haut de tableau. Lorsque les filles du sept titulaire commencent à faiblir, cela se ressent très vite sur le terrain. Alors que les autres formations ont des bancs très fournis, le CDB fait rentrer ses jeunes pousses trop peu aguerries.

Après la pluie, le beau temps ?

Bien heureusement, cette mauvaise série aura une fin. Les Dijonnaises n’en sont finalement pas si loin et le calendrier qui les attend semble enfin un peu plus clément. Après avoir joué les cinq premières équipes du classement, elles vont affronter quatre formations qui sont également en position délicate. La réception de Fleury samedi doit permettre aux coéquipières de Céline Murigneux d’engranger leur première victoire de la saison. Une nouvelle défaite ferait très mal.

Les espoirs étaient faibles sur ces cinq premiers matchs, et il n’y a pas eu de bonne surprise. Le CDB ne joue pas le même championnat que certains clubs qui comptent de nombreuses internationales dans leurs rangs (mais qui ne sont pas très clairs dans leurs finances). Les Dijonnaises ne doivent pas douter et jouer les matchs qui arrivent à fond. Une victoire samedi et tout rentrera dans l’ordre.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.