25 septembre 2020

Qualification des Ducs sans briller

En déplacement ce soir du côté de Strasbourg, les hockeyeurs dijonnais avaient l’occasion de se qualifier pour les 1/4 de finale, avant même la dernière journée. Les Ducs avaient difficilement battu l’Étoile Noire lors du match aller. Menés rapidement 2-0, les Dijonnais avaient su retourner la tendance pour s’imposer 3-2.

Les Dijonnais Nicolas Ritz (à droite) et Stephen Dugas sont allés chercher la qualification à Strasbourg.

Sur la patinoire de l’Iceberg, ce sont cette fois les Ducs qui démarrent bien. Ils vont totalement dominer cette première période avec 13 tirs à 2 ! Le DHC ouvre le score grâce à l’incontournable trio Riendeau-Gascon-Guttig. Ce dernier est à la conclusion du but après 12 minutes de jeu (0-1). Quelques secondes plus tard, un autre pur produit du club, Nicolas Ritz, double la mise en supériorité (0-2, 13’34).

Dijon ne tue pas le match

Les affaires dijonnaises semblent mieux engagées qu’à l’aller. Mais les Strasbourgeois vont réagir. D’autant que les Bourguignons ratent deux grosses occasions de tuer le match. Après des infériorités numériques non fructueuses dans chaque camp, les hockeyeurs de l’Étoile Noire se remettent à briller et les débats s’équilibrent. Alors à 5 contre 4, les Alsaciens vont concrétiser leur domination grâce à Dufournet (1-2, 34’47).

Les Ducs tiennent

Dans le dernier tiers, les deux équipes font preuve de discipline (aucune pénalité). Les Dijonnais conservent leur petit but d’avance. En fin de match, le gardien alsacien cède sa place à un attaquant supplémentaire. Les locaux poussent. Mais c’est finalement Anthony Guttig qui aura le dernier mot à la toute dernière seconde en marquant dans la cage vide (1-3, 59’59).

Les Ducs décrochent finalement une victoire dans la douleur. Au lieu de tuer le match, ils se sont mis en difficulté dans le 2ème tiers. Conjugué au succès d’Amiens à Épinal (3-2), cette victoire envoie les Ducs en 1/4 de finale de Coupe de la Ligue.

Buteurs : Guttig (2), Ritz.

Assistances : Gascon, Riendeau (2), Decock, Mrena, Dugas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.