19 septembre 2020

Les Burgond Furies se déploient

L’an dernier, alors que la JDA descendait en Pro B, un nouveau groupe de supporters a vu le jour au Palais des Sports Jean-Michel Geoffroy : les Burgond Furies ! Ils arrivaient alors pour mettre l’ambiance et soutenir leur équipe dans un moment critique de son existence.

Les Burgond Furies lors du premier match de la JDA face à Nancy.

Que veut dire ‘Burgond Furies’ ? Burgond est simplement un rapport à l’ancienne population de la Bourgogne. Les Furies sont des déesses grecques qui ne lâchent rien ! Et non des furieuses comme beaucoup le pensent… Leurs couleurs sont un mélange des anciennes (bleu et blanc) et des nouvelles (noir et blanc) de la JDA. Christophe Drivière (actuel président), et d’autres anciens du Kop Sud, ont créé ce groupe en mai 2010, au moment où le club allait rejoindre la Pro B.

Un groupe qui prend de l’ampleur…

L’an dernier, ils étaient placés en tribunes hautes extrêmes (dans un coin, dans les hauteurs du Palais…). Un bon moyen pour eux d’attirer au début des gens réellement motivés par le rôle de supporter. De plus, ce sont généralement des places peu chères (les Burgond Furies s’autofinancent), où on rencontre un public davantage populaire, susceptible d’être intéressé par cet état d’esprit. “Notre petit groupe continue de s’agrandir tranquillement avec 45 adhérents au lieu de 34 l’an dernier !” explique le président.

Lors de la création, les Burgond Furies étaient installés en tribunes hautes extrêmes.

…et du galon.

Ce groupe de supporters est officiellement reconnu par le club et son Président Michel Renault. Cette année, ils sont d’ailleurs descendus d’un cran à la demande des joueurs et des dirigeants. Ils se retrouvent en tribunes basses extrêmes et tenteront de faire le maximum de bruit pour encourager les basketteurs de la Jeanne d’Arc.

Cette saison, pour le retour du club en Pro A, les Burgond Furies vont à nouveau essayer de tirer la JDA vers le haut. Ils tenteront également de répartir leurs forces avec le Kop Sud, à la manière des supporters du DFCO et du fameux ‘Aux armes’ ! Une chose est sûre, ils donneront de la voix et soutiendront leur équipe à tous les instants, sans faillir.

Anecdote : le logo des Burgond Furies est un solide gaillard avec le n°6 tatoué sur le bras. Ce chiffre a été choisi en hommage à Jonathou Bourhis, jeune joueur de la JDA décédé accidentellement en novembre 2009. Cela signifie aussi que les supporters seront le 6ème homme de l’équipe dijonnaise.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.