26 septembre 2020

Le DFCO perd en Héros

Le DFCO débute une série de matchs face à des équipes majeures de Ligue 1. En comparant ce qui attend les Dijonnais au mois d’octobre à une étape de haute montagne du Tour de France, Patrice Carteron a parfaitement résumé la situation… Le premier ‘col’ du jour : Montpellier !

Le DFCO a réalisé une entame de match fracassante avec deux buts de Benjamin Corgnet dans le premier quart d'heure.

Les footballeurs de l’Hérault, actuellement 2ème du classement de Ligue 1, attendaient de pied ferme les Dijonnais. Pourtant, ce sont les Bourguignons qui vont faire la meilleure entame.

Corgnet en embuscade

Sur deux erreurs défensives de Montpellier, Corgnet s’en va tromper Jourdren (0-2, 9′ et 11′). Ce départ canon surprend tout le monde et réveille les Montpelliérains. Sur un coup franc puissant de Jeunechamp, Paulle détourne malheureusement le ballon dans son propre but (1-2, 26′). Les joueurs de Patrice Carteron perdent rapidement leur marge de sécurité mais tiennent bon jusqu’à la mi-temps, manquant même de peu d’alourdir la marque par Thil.

3 buts en 20 minutes

Cinq minutes après le retour des joueurs sur la pelouse, Reynet relâche un ballon que Giroud pousse au fond. Les affaires des Dijonnais se compliquent (2-2, 50′). Un pénalty du même Giroud, après une faute de Bamba, met la tête des Bourguignons sous l’eau (3-2, 58′). Six minutes plus tard, Camara aggrave le score suite à un mauvais dégagement du portier dijonnais (4-2, 64′). Le match est cependant très animé avec le DFCO qui tente de revenir. Giroud en fin de match s’offre le triplé et corse l’addition (5-2, 80′). Le but de Guerbert en toute fin de partie ne change rien (5-3, 89′).

Les Dijonnais, après un départ surprise, ont subi la loi des Montpelliérains, sûrs de leur coup. Les coéquipiers de Benjamin Corgnet ont offert un superbe spectacle mais repartent bredouille de l’Hérault. Ils doivent s’appuyer sur cette belle prestation pour préparer un autre déplacement périlleux au Parc des Princes le week-end prochain.

Les meilleurs : Corgnet et Thil à Dijon ; Giroud et Camara à Montpellier.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.