19 septembre 2020

Le week-end dernier (15 et 16 octobre 2011) marquait la rentrée des cours pour les badistes Bourguignons. L’heure de retrouver les plumes, avec motivation et fairplay.

Nouvelle saison et nouveaux objectifs, notamment pour les deux joueurs montants du Rush Badminton Fontaine-Lès-Dijon : Alexis Martenot et Mickael Sabatier. Le hasard aura voulu qu’ils s’affrontent en simple, le samedi, en 1/4 de finale, avant de se retrouver dimanche, ensemble, en double homme.

Retour sur un tournoi des plus passionnants, avec une interview de ces fous du volant.

Bonjour Alexis, bonjour Mickaël, quelles sensations pour cette reprise de la saison ?

Mickael Sabatier (à gauche) et Alexis Martenot du RBFD.

Alexis Martenot : “Physiquement ce fut une reprise assez difficile, j’avais les jambes lourdes mais j’étais par-dessus tout heureux de retrouver la compétition.”

Mickael Sabatier : “Tout comme mon partenaire, j’étais vraiment heureux de me confronter à nouveau à la pression de la compétition. D’un point de vue physique, je dois encore travailler pour être à 100%.”

Racontez-nous votre premier match.

AM : “Une victoire pour commencer un tournoi, cela fait toujours plaisir, je suis très satisfait de ce match. Sur le terrain, nous avions de bonnes sensations mais un relâchement mental nous a coûté le deuxième set.”

Un deuxième match de poule déjà décisif ?

AM : “Nous avons été mis en difficulté rapidement. Nos adversaires connaissaient bien mon jeu, étant un ancien joueur de leur club (ndlr : USC Dijon Badminton). Nous avions surtout la pression, car une défaite était éliminatoire.”

MS : “On a été chercher la victoire au mental et à la réussite également. À 20/19 au 3eme set, nous sauvons un volant de match sur une bande. Et ensuite nous déroulons pour l’emporter 23/21.”

Vous avez survolé la demi-finale ?
AM : “Ce fut un match dominé de bout en bout. Après le premier set remporté 21/10 nous nous sommes relâchés mais nous avons su reprendre le dessus et finir à 21/18.”

Puis une finale compliquée
AM : “C’était sans doute le match le plus compliqué, physiquement les jambes commençaient à se faire lourdes…”
MS : “Nous n’étions pas favoris, nous avions tout à gagner, mais il nous a manqué de la lucidité pour finir les deux sets. Ils ont été plus réalistes que nous et méritent la victoire finale.”

Quels sont les objectifs pour la suite ?

MS et AM : “Nous allons tout faire pour progresser physiquement et gagner en automatismes. L’objectif à court terme est d’être prêt pour l’emporter à domicile lors du tournoi du RBFD les 19/20 novembre.”

Marion Chevriau (à gauche) et Eva Gantheret du RBFD terminent à la seconde place du double dame série C.

Les représentantes féminines du RBFD n’ont pas été en reste ce week-end. Eva Gantheret et Marion Chevriau finissent à la deuxième place du double Dame série C. Eva Gantheret nous confie que “pour une première en compétition avec Marion Chevriau le plaisir et l’efficacité furent au rendez-vous et que ce résultat est encourageant pour la suite de la saison.” A noter également que Marion Chevriau échoue de peu en finale du double mixte série C. De bon augure pour la suite.

Harbelot et Pilot-Morestin s’imposent

Dans la catégorie supérieure, le meilleur joueur du RBFD, Benjamin Harbelot, s’impose pour la première fois de sa carrière en mixte B. Un tournoi géré efficacement en compagnie de sa partenaire du jour Sandra Frequelin (Bar-sur-Aube).

Et pour finir, le néo-fontenois Thomas Pilot-Morestin l’emporte en simple Homme D.

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.