21 septembre 2020

Poitiers futur adversaire de la JDA

Après une victoire dans le Var (92-75) face à un club de Hyères-Toulon en perdition, les hommes du Président Renault rendront visite aux Poitevins (samedi, 20h). Le Poitiers Basket 86 a un tout autre profil : jeune, dynamique et en constante progression !

Sean Marshall et les Dijonnais auront en face d'eux un très gros collectif poitevin.

L’adversaire de la JDA samedi présente sensiblement le même bilan : 1 victoire et 1 défaite. Opposé à l’équipe d’Orléans, le PB86 a su s’imposer dans sa salle Saint-Eloi. Une victoire étriquée 65-61, comme l’a été leur dernière défaite au Havre (87-82). C’est donc une équipe accrocheuse que les Dijonnais vont rencontrer samedi soir.

Double champion de France

Le Poitiers Basket 86 a vu le jour en 2004 avec l’union de plusieurs entités. Depuis, le PB86 a fait son chemin, remportant le titre de champion de France de Nationale 1 en 2006. Après une première tentative en 2008 (battu en finale), le club accède à l’élite du basket en 2009 en devenant champion de France de Pro B. Pour leur première saison en Pro A, les Poitevins se sont qualifiés pour les play-offs en terminant 8ème.

Evan Fournier en pleine action face à Orléans. (photo 2011 : Sébastien Jawo - PB86)

Un gros collectif

Entraîneur de Poitiers depuis 2007 et assistant de Vincent Collet chez les Bleus, Ruddy Nelhomme base son jeu sur un gros collectif. L’effectif est d’ailleurs assez stable autour de son leader américain Kenny Younger (5ème saison au club). Le PB86 pourra notamment compter sur le talent du jeune meneur Evan Fournier, annoncé comme la future star du basket français. Il entame sa 2ème saison de Pro A avec Poitiers à seulement 18 ans !

Manque d’adresse…

Lors des 2 premiers matchs, les Poitevins n’ont pas été en réussite avec une adresse de tout juste 40% aux tirs (27% à 3 pts). Le jeune Evan Fournier aura à coeur de marquer son premier panier à 3 points de la saison (0 sur 9 en 2 matchs). Aucun marqueur ne s’est vraiment distingué, preuve que le jeu des Viennois est très collectif. Cela fait un point commun avec la JDA Dijon qui devra s’employer pour ramener un bon résultat.

Les basketteurs dijonnais effectuent leur second déplacement de suite. Si les hommes de Jean-Louis Borg ont parfaitement su profiter de la faiblesse de Hyères-Toulon, l’opposition sera bien différente à Poitiers. Mais, en manque d’adresse depuis le début de la saison, les Poitevins restent prenables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.