24 septembre 2020

Le DBHB reçoit Mainvilliers-Chartres

Les joueurs du Dijon Bourgogne Handball, après leur mauvais match la semaine passée à Aix-en-Provence, retrouvent le Palais des Sports demain soir. La réception de Mainvilliers-Chartres sera l’occasion pour les Dijonnais de réagir.

Julien Portefaix sera encore absent contre Mainvilliers-Chartres.

Suite à la faillite collective rencontrée face aux Aixois la semaine dernière, les joueurs auront à coeur de se rattraper. Cela commencera par la défense. Pourtant réputée solide, elle a montré quelques signes de faiblesse dans le sud. Il faut dire que les nombreuses pertes de balles, qui ont occasionné des contre-attaques assassines, n’ont pas arrangé les choses.

Poletti a les clés

Pour le match de demain, les Dijonnais seront privés de Julien Portefaix, toujours en délicatesse avec une cheville. Ce sera donc Marc Poletti qui jouera au poste de pivot. Lui qui a pour habitude de jouer en défense devra, comme la semaine dernière, peser également en attaque. Le tireur de pénalty du DBHB aura la lourde tâche de créer des brèches dans la défense adverse.

Un promu décomplexé

Face à eux, se présente une équipe de Mainvilliers-Chartres fraîchement promue en Pro D2. Les handballeurs du Centre réalisent un très bon début de championnat. Avec une seule défaite lors de la première journée face à Aix et un nul face au leader Billère, ils sont actuellement 4ème et restent sur deux victoires consécutives. Aucun match ne sera facile cette année et celui-ci ne dérogera pas à la règle.

Les joueurs de Denis Lathoud auront plusieurs objectifs demain dans leur salle. Le premier : prouver à leur public que le match à Aix était un accident. Le second : remporter cette rencontre avec la manière, afin de se replacer dans les équipes de tête et de faire à nouveau peur dans ce championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.