14 novembre 2019

La JDA en panne à Poitiers

Les basketteurs de la JDA se rendaient à Poitiers samedi soir. Face à eux, l’équipe poitevine connait un début similaire, mais avec une adresse aux shoots jusque-là catastrophique. Avec une bonne défense, Dijon pouvait réaliser un bon coup.

Les joueurs de Jean-Louis Borg totalisent à peine 33% de réussite aux tirs.

Le début de match est difficile dans les deux camps avec peu de réussite (2-2, 3ème minute). Après 6 minutes, les Poitevins sont à 29% de réussite aux tirs et les Dijonnais à 23% ! Heureusement, les Bourguignons sont présents aux rebonds et assurent le minimum (13-11, 10ème).

Un match serré

Les équipes se neutralisent au score 23-23, puis 27-27. Marshall plante un 3 points mais en face, Grant, Miller et Younger ont du répondant. Moss et Lewin enchaînent les rebonds offensifs. En revanche en attaque, Leloup et Harris sont en panne. Si l’on ajoute le 0/8 à 3 points de Bobby Dixon, on comprend pourquoi le score est de 40-40 à 10 minutes de la fin.

La JDA s’effondre

Jusqu’ici dans le match, la JDA va complètement s’écrouler dans le dernier quart-temps. Le jeune meneur Evan Fournier marque enfin son premier tir derrière la ligne des 6m75. Le PB86 retrouve son adresse. Il reste 2 minutes et Dijon est mené de 13 longueurs. Incapables de scorer dans les dernières minutes les Dijonnais s’inclinent nettement 66-49 après un dernier acte raté (26-11 dans le dernier quart).

Poitiers est allé chercher cette victoire à l’envie. En panne totale d’adresse (33% de réussite dont 17% à l’extérieur), les basketteurs dijonnais ont été gênés par une bonne défense poitevine. Les hommes de Jean-Louis Borg s’inclinent lourdement et devront montrer un autre visage pour le derby face à Chalon-sur-Saône le 29 octobre.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.