20 octobre 2019

Cette fois-ci, pas de miracle…

Un match tous les trois jours contre des équipes de renom, c’est à la fois le bonheur et la difficulté d’évoluer en Ligue 1. Le succès en Coupe de la Ligue mercredi contre le PSG (3-2) pouvait laisser espérer un bon résultat face à des Marseillais toujours à la recherche de leur première victoire à l’extérieur cette saison.

(Photos : Julien Rivage)

La défense du DFCO a été malmenée par les attaquants de l'OM dès la première action.

Il ne fallait pas trainer à la buvette ce soir au Stade Gaston-Gérard…

Pas le temps de rentrer dans le match…

A peine le coup d’envoi donné, Kaboré lance Loïc Rémy dans la profondeur, Zarour se troue et l’attaquant de l’OM trompe Reynet (0-1, 19ème… seconde !). Le DFCO réagit instantanément et Thil est tout prêt de tromper Mandanda (5ème). Marseille effectue un gros pressing. Après deux corners successifs, Cheyrou prend son temps et transforme un coup franc à 20 mètres de la cage, sans que Reynet ne bouge d’un centimètre (0-2, 9ème). Le système mis en place par Deschamps en 4-4-2 donne plus de place à ses attaquants contre des équipes comme Dijon dont on connait les errements défensifs et l’instabilité.

Dijon s’accroche

Les Dijonnais attaquent pour ne pas sombrer comme ils l’ont fait trop souvent cette saison (contre Rennes, Valenciennes ou plus récemment Montpellier). Corgnet, Thil ou encore Bérenguer répondent à Amalfitano, Cheyrou et Rémy. Les deux équipes vont vraiment au combat et finissent cette première période avec deux cartons jaunes chacune.

Cheyrou a marqué un somptueux coup franc de son pied gauche.

Un coaching efficace

Patrice Carteron fait entrer Jovial et Paulle à la pause. Le DFCO fait la même entame que Marseille en début de match. Jovial marque sur une superbe reprise de volée (1-2, 47ème). La défense de l’OM est en difficulté. Le match est débridé et les attaques fusent de part et d’autre. Les Dijonnais sont bien décidés à refaire un coup face à une équipe à gros budget. Guerbert tire sans réussite (53ème et 55ème) et Jovial tente même un retourné acrobatique.

Marseille craque… presque !

C’est sur un corner de Guerbert que Corgnet décroise une tête et marque le but de l’égalisation (2-2, 63ème). Poussés comme toujours par son public et par l’envie de faire un second exploit cette semaine, les Dijonnais poussent et tentent le tout pour le tout. Mais sur un coup franc lointain de Valbuena, Reynet évalue mal la trajectoire du ballon et Diarra marque de la tête dans le but vide (2-3, 81ème). L’OM tiendra son résultat jusqu’au bout face à des Dijonnais valeureux mais moins expérimentés.

Le DFCO a fait son maximum et est encore passé très près d’un exploit. Mais les locaux ont été cueillis à froid par cette équipe marseillaise qui revient fort dans le championnat. Le “tout pour l’attaque” de Carteron ne rapporte pas cette fois-ci les points escomptés. Les Bourguignons sont maintenant à un point du premier relégable et devront vraiment lutter pour se maintenir.

Les meilleurs : F.Bérenguer, Corgnet et Bamba à Dijon ; Cheyrou, Rémy et A.Ayew à Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.