31 octobre 2020

Le CDB décolle enfin ?

Les Dijonnaises se rendaient vendredi soir à Besançon avec la ferme intention d’en finir avec la série de défaites encaissées depuis le début de la saison. Ce derby de l’Est s’est finalement terminé sur un match nul que le CDB aura du mal à digérer tant la victoire lui tendait les bras (20-20). Pire, Elena Groposila revient avec deux blessées dans ses rangs, et non des moindres…

Si Béatrice Edwige (à gauche) a fait son retour dans le groupe, Martina Skolkova s'est malheureusement blessée au genou.

Il y a des soirs comme ça où ça ne veut pas sourire, et ce match à Besançon en faisait partie. Les Dijonnaises ont en effet mené durant toute la partie et se sont fait rejoindre dans les ultimes secondes, manquant d’inscrire le but libérateur sur l’action précédente. Elles peuvent certainement s’en vouloir d’avoir laissé échapper l’avantage acquis dès le début de match (6-1).

Deux points tout de même

Il y a de la frustration car on a mené toute la partie et on fait globalement un bon match. Après c’est quand même un match nul et ça nous permet d’avancer.” relativise Céline Murigneux. Les Dijonnaises ont montré toute la force de caractère qu’elles avaient. Elles voulaient et devaient remporter ce match. Les Bourguignonnes ont fait preuve de beaucoup de solidarité, surtout défensivement. Le retour de Béatrice Edwige a fait beaucoup de bien dans ce secteur.

Deux blessées

Finalement, le plus gênant est de rentrer de Besançon avec deux blessées. Surtout qu’il s’agit de Céline Murigneux, la capitaine, et de Martina Skolkova, chargée d’animer le jeu du CDB. Pour l’ailière dijonnaise, le diagnostic est rassurant puisqu’il s’agit d’une élongation. Mais il faudra patienter au minimum une dizaine de jours. Martina Skolkova, quant à elle, passera une IRM demain qui permettra de voir si les ligaments du genou sont touchés.

Le CDB méritait mieux vendredi soir au Palais des Sports de Besançon. “Malheureusement c’est comme ça. il faut que le groupe continue d’avancer,” rajoute la capitaine qui devra suivre ses coéquipières sur le banc demain. En effet, à peine remises de leurs émotions, les Dijonnaises se déplacent à Toulon pour y jouer un nouveau match qui s’annonce compliqué.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.