30 octobre 2020

Les derbys se suivent et se ressemblent

Les derbys entre Dijon et Chalon se suivent et se ressemblent… Ce nouvel opus 2011 entre Bourguignons n’a pas dérogé à la règle. Les Chalonnais, plus forts, sont venus s’imposer au Palais des Sports de Dijon.

Comme toujours, les supporters chalonnais ont été nombreux à faire le court déplacement dans la capitale bourguignonne. Avec un premier quart-temps à sens unique (9-26 pour Chalon), ils ont donné de la voix avant que la JDA ne se réveille… “On savait qu’il y avait beaucoup d’attente autour de ce match. On était peut-être un peu tendu au début, mais on s’est libéré par la suite.” notait Lens Aboudou à la fin du match.

Sean Marshall n'a pas eu le rendement que l'on pouvait attendre de lui face à Chalon.

Dixon à l’initiative

Cette révolte des Dijonnais, c’est Bobby Dixon qui en est à l’origine. Le meneur américain a tout fait, s’offrant même un double-double (22 pts, 10 rebonds) ! Malgré du déchet dans ses shoots, sa ligne de statistiques est impressionnante : 22 pts (5/9 à 3 pts), 10 rebonds, 7 passes, 3 interceptions et 5 fautes provoquées.

Chalon plus fort

Comme face à Nancy en ouverture du championnat, Chalon-sur-Saône a su accélérer et marquer les paniers importants avec notamment un Blake Schilb des grands soirs (21 pts). Lens Aboudou reconnaissait que l’Élan “a été meilleur ce soir. Les Chalonnais en voulaient plus que nous. Ils ont mis les points quand il fallait et nous n’avons pas su jouer avec nos intérieurs.

L’Élan Chalon mérite sa victoire et les supporters chalonnais ont pu fêter ce nouveau succès avec les joueurs de Greg Beugnot. La JDA pointe désormais à l’avant-dernière place du classement. Samedi prochain, il faudra aller chercher un résultat au Mans actuellement 2ème du classement.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.