26 octobre 2020

Caen plus réaliste

Les hommes de Patrice Carteron restaient sur une série de 5 matchs sans victoire en championnat. Ce déplacement à Caen face à un adversaire direct pour le maintien devait être le début d’une meilleure période pour Dijon. Mais, comme les Dijonnais, les Caennais sont à la recherche de points puisqu’ils n’ont pas remporté le moindre match de Ligue 1 en octobre…

La défense de Baptiste Reynet a encore encaissé 3 buts face à Caen.

Damien Marcq, ancien joueur de Caen prêté à Dijon, l’avait annoncé avant le match : “On vient pour gagner !” En début de partie, le jeu est assez ouvert mais les occasions sont très rares. Ce sont les locaux qui tentent le plus mais sans réel danger. Une reprise à bout portant d’Hamouma inquiète Reynet qui stoppe la balle (0-0, 29′).

Défense sous pression

Jusque-là bien en place pendant 30 minutes , la défense de Dijon cède peu à peu. Caen a la maîtrise du ballon (58% en 1ère mi-temps) et domine. La situation se débloque sur coup de pied arrêté. Sur un corner, Bulot trouve la tête de Leca qui s’élève plus haut que Paulle et place la balle dans le petit-filet (1-0, 30′). Dijon ne parvient pas à développer son jeu malgré l’activité de Guerbert et Bérenguer sur les côtés.

Brice Jovial n'a pas réussi à tromper le gardien de Caen Alexis Thébaux.

Des Normands réalistes

Les Bourguignons tentent de réagir en seconde période mais ils pêchent dans le dernier geste. Bulot trouve la niche de Reynet sur un tir dans l’axe (55′). Jovial lui répond. L’attaquant du DFCO se présente seul face à Thébaux mais sa frappe vient heurter la barre (61′)

Dijon laisse passer sa chance

Le match s’emballe. Quelques instants plus tard, le gardien caennais se détend bien sur une tête de Paulle. Jovial est au rebond mais sa frappe enroulée passe au-dessus. C’est trop tard, les Dijonnais viennent de laisser passer leur chance. Sur le contre, Bulot est idéalement servi au point de pénalty et prend Reynet à contre-pied (2-0, 65′).

Score sévère

Déjà dans cette situation face à Paris et Marseille, les Dijonnais savent qu’ils peuvent revenir. Sankharé et Guerbert inquiètent la défense, puis sur un corner, la balle est sauvée sur la ligne par un défenseur normand. Le contre caennais fait encore mal. Bulot centre pour Frau qui place sa tête dans la lucarne (3-0, 73′). Le DFCO ne lâche rien mais le score en restera là.

Dans un match qui devait être déterminant, les Dijonnais ont attendu d’être menés au score pour réagir. Ils n’ont pas su imposer leur jeu offensif, notamment en première mi-temps. A l’inverse, le Stade Malherbe de Caen a été très réaliste. Une défaite lourde et sévère pour le DFCO qui aura 15 jours pour préparer la réception de Bordeaux.

Les meilleurs : Bérenguer, Jovial et Guerbert à Dijon ; Hamouma, Bulot et Thébaux à Caen.

1 thought on “Caen plus réaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.