26 octobre 2020

Le CDB doit se remobiliser

Le Cercle Dijon Bourgogne jouait samedi son match aller des huitièmes de finale de Coupe de la Ligue face à Issy-Paris au Palais des Sports de Dijon. Cette coupe n’était clairement pas une priorité pour le club qui a déjà assez de difficultés en championnat. Mais les filles avaient vraiment envie de gagner à Dijon…

Les Parisiennes étaient venues à Dijon sans leurs cadres comme Attingre, Goudjo, Signate ou Spincer. Des raisons pour Léa Terzi d’y croire avant la partie : “Quand on a vu qu’elles n’étaient pas venues avec la grosse équipe, on s’est dit qu’on avait encore plus nos chances d’obtenir notre première victoire au Palais.”

Le CDB devra montrer un autre visage face à Issy-Paris demain soir.

Le plus mauvais match

“Finalement, je crois qu’on a fait le plus mauvais match dans l’histoire du CDB ! Si on a du public pour notre prochain match, on aura de la chance…” regrettait Léa Terzi. Cela n’a pas empêché les Parisiennes de remporter une large victoire (32-17) face à des Dijonnaises qui ont manqué d’investissement. Elles finissent même la rencontre sur un terrible 10-0, portant l’écart final à quinze buts.

Réaction attendue

Capitaine samedi soir en l’absence de Céline Murigneux, Léa Terzi ne comprenait toujours pas ce qui était arrivé aux Dijonnaises : “On se cache derrière l’excuse de la jeunesse depuis le début de la saison, sauf que là, il y avait des filles de notre âge en face de nous.” Elle attend une réaction de ses coéquipières : “Je pense qu’on ne peux pas tomber plus bas, on ne peux que remonter. J’espère que ça va nous remotiver.”

Pas d’enjeu, mais des choses à montrer

Mercredi soir, les Dijonnaises retrouveront donc ces Parisiennes pour un match retour qui ne risque pas d’être très engagé. “Il n’y a pas d’enjeu mais j’espère qu’on aura une certaine fierté. Ce que j’attends de notre équipe demain, c’est qu’on leur pose des problèmes,” ajoutait l’ailière dijonnaise. En effet, le CDB prépare la réception de Mios vendredi soir. Les Bourguignonnes n’auront que deux jours de récupération alors que les handballeuses d’Issy accueilleront Arvor dimanche.

L’an dernier, après avoir reçu une claque en Coupe de la Ligue, le CDB était allé gagner son premier match de la saison à Besançon. Espérons que la piètre performance produite samedi provoquera un électrochoc. Lors de la grande soirée handball face à Mios vendredi prochain, il faudra montrer bien plus d’envie pour enfin empocher une victoire qui ferait beaucoup de bien.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.