1 novembre 2020

La JDA se donne de l’air

Les basketteurs de la JDA Dijon ont décroché samedi dernier leur premier succès de la saison à domicile. Après Nancy et Chalon, ils recevaient Nanterre, une équipe à priori plus à leur portée. Mais les promus franciliens auraient tout aussi bien pu rafler la mise.

Après 9 fautes provoquées, Sean Marshall a assuré derrière la ligne des lancers francs (8 sur 8).

La JDA avait fait un départ canon avec une réussite presque insolente dans les 5 premières minutes (16-6). Puis le jeu des Dijonnais s’est peu à peu effiloché face à des Nanterrois plus adroits aux tirs, notamment à 3 points.

Bon début et bonne fin

Tout comme l’entame, la fin de match a aussi été bonne. Heureusement, car entre les deux, le jeu proposé par les hommes de Jean-Louis Borg a été très brouillon, voire chaotique. Sur les quarts-temps 2 et 3, la JDA n’a marqué que 22 points contre 34 pour les visiteurs ! Sans une belle réaction dans le dernier acte, la partie était perdue.

Précis aux lancers francs

Depuis le début de la saison, le secteur du lancer franc n’est pas le fort des Dijonnais. En-dessous des 70% de réussite lors des quatre premiers matchs, il y a eu du mieux au Mans (75%). Les shooters bourguignons ont frisé les 80% aux lancers face à Nanterre (22/28), Sean Marshall en tête, avec un beau 8 sur 8 qui portait son total de points à 24 (alors qu’il réalisait un 0 sur 5 à 3 pts).

Dans ce match plutôt terne, l’adresse des Dijonnais sur la ligne des lancers francs a fait la différence. Jean-Louis Borg devra se baser sur le dernier acte de ses joueurs qui, dos au mur, ont parfaitement réagi (30-15). Toujours efficace en défense, la JDA devra confirmer à Roanne qui vient de perdre 93-80 à Strasbourg.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.