24 octobre 2020

Le CDB retombe dans ses travers

Les handballeuses dijonnaises recevaient ce soir leurs homologues nîmoises dans le cadre de la 10ème journée du championnat de France de première division. Après leur belle victoire la semaine dernière face à Mios, elles devaient confirmer leur retour aux affaires et n’avaient guère d’autre choix que de l’emporter.

(Photos : Laurent Degoutte)

Les Dijonnaises se sont bien battues en défense mais ont perdu trop de ballons.

Pour cette rencontre, le CDB pouvait à nouveau compter sur sa capitaine et ailière, Céline Murigneux, ainsi que sur Martina Skolkova. Le début de match est brouillon. Veronika Pajtasova est la première à marquer mais les deux équipes s’observent (5-5, 7′). S’en suit un passage à vide des Dijonnaise, et Nîmes en profite (5-9, 13′). Elena Groposila choisit alors de prendre son temps-mort. Les consignes sont alors mieux respectées et les Bourguignonnes reviennent dans la partie, mais elles perdent trop de munitions en route (8-10, 18′).

Trop de déchets

La suite est du même acabit. Les deux équipes perdent de nombreux ballons et les gardiennes en profitent pour se montrer. Le CDB revient pourtant à une longueur grâce à Marie Prouvensier (11-12, 26′). Mais elles encaissent deux nouveaux buts avant de réduire le score une nouvelle fois par leur ailière (12-14). Les Dijonnaises doivent plus s’appliquer pour ne pas connaître une nouvelle désillusion.

Camille Ayglon, joueuse de l'équipe de France et de Nîmes, a fait mal au CDB.

Le CDB imprécis dans les moments clés

La suite est hélas peu rassurante. A chaque fois qu’elles peuvent revenir dans le match, les Bourguignonnes pêchent dans la finition et manquent le coche. A 15-16, Béatrice Edwige trouve le poteau. Du coup, les Nîmoises continuent tranquillement leur course en tête (15-18, 39′). Le CDB est moins tranchant que la semaine dernière et peine à réagir. Lors des dix dernières minutes, les coéquipières de Céline Murigneux ne parviennent pas à redresser la barre et s’inclinent (23-28).

Les Dijonnaises sont donc retombées dans leurs travers. Elles ont dû courir après le score tout au long du match et n’ont pas semblé en mesure de hausser leur niveau. Alors qu’elles auraient pu se donner de l’air au classement, elles restent scotchées à cette dernière place. La trêve hivernale va faire du bien pour revenir en 2012 avec plus de mordant.

Les meilleurs : Daquin, Terzi, Prouvensier à Dijon ; Jericek, Bulleux, Ayglon à Nîmes.

Les buteuses : Delorme (2/2), Terzi (3/3), Murigneux (1/1), Lefebvre (1/3), Prouvensier (3/4), Mavoungou (5/8), Pajtasova (3/4), Daquin (5/11).

Les gardiennes : Tothova (5 arrêts / 31 tirs, 52 mn) ; Moura (1/3, 8mn).

no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.