15 septembre 2019

Le DBHB tombe de haut à Pontault

Les Dijonnais se rendaient ce soir à Pontault-Combault pour rattraper le point perdu face à Billère le week-end dernier. Ce match était le premier d’une série à priori plus facile, mais les Parisiens restaient sur une série positive. Ces derniers recevaient l’ancien pensionnaire de LNH avec l’idée de faire un gros coup.

Les dix buts de Jérémy Suty n'ont pas suffi.

On croit le DBHB lancé lorsque Brice Versol puis Jérémy Suty marquent et donnent la main aux visiteurs (1-2, 3′). Les Parisiens profitent de quelques espaces pour revenir et prendre l’avantage (6-4, 10′). Les Dijonnais, après avoir été menés de trois buts, remettent les choses dans l’ordre (10-10, 23′). Ils terminent même le premier acte en boulet de canon et regagnent les vestiaires avec un avantage confortable (12-15).

Un avantage trop vite cédé

Cet avantage est trop rapidement perdu en seconde mi-temps puisque, après deux minutes de jeu seulement, Pontault-Combault revient à une longueur (14-15, 32′). La défense des Bourguignons est mise à mal et est en grande difficulté. Les Parisiens reviennent à hauteur (16-16, 39′). Le PCHB ne s’arrête pas en si bon chemin et repasse devant (19-17, 41′).

Une défense à la peine

Le DBHB court après le score mais pêche toujours en défense. Un pénalty de Clément Bonin redonne l’espoir aux Dijonnais (23-23, 49′). Cette égalisation ne stoppe pas les difficultés des Bourguignons qui se retrouvent à nouveau derrière (28-25, 53′). Les dernières minutes ne changent rien. Les joueurs de Denis Lathoud s’inclinent dans un match qui était pourtant à leur portée (31-29).

Le DBHB confirme son inconstance et perd du terrain sur ses rivaux Aix et Billère, qui ont gagné. La défense a été trop approximative lors de la deuxième période pour pouvoir espérer mieux. Déçu, le capitaine Jérémy Suty reconnait que cette défaite compromet les plans initiaux : “On va prendre les matchs les uns après les autres et on fera les comptes à la fin.”

Les buteurs : Suty (10/13), Carle (3/4), Poletti (3/4), Versol (5/7), Bonin (6/8), Parent (2/3).

Les gardiens : Stojinovic ( 11 arrêts / 42  tirs, 1 heure).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.