23 octobre 2020

Le DFCO dos au mur à Nancy

Auteurs d’un bon résultat la semaine passée, les joueurs de Patrice Carteron se déplacent samedi à Nancy. Ils devront ramener au moins un match nul pour bonifier leur victoire et ne doivent surtout pas perdre face à un concurrent direct pour le maintien.

La défense d'Abdoulaye Meïté devra être exemplaire face à Nancy.

Les Dijonnais ayant à peine récupéré de leur combat de samedi, Patrice Carteron n’a pas voulu donner de groupe. Il comptera ainsi sur un effectif au complet où seul Damien Marcq sera suspendu. Son absence sera comblée par le retour de Younousse Sankharé. Daisuke Matsui est quant à lui en phase éternelle de reprise.

Encore au moins deux victoires

L’entraîneur du promu bourguignon avait fixé comme objectif aux siens de ramener 3 victoires de leurs six derniers matchs avant Noël. Avec la première enregistrée face à Bordeaux, il n’en manque que deux… Cependant, lorsque l’on regarde le calendrier, on se rend compte que le match face à Nancy est déjà primordial. En effet, le DFCO aura un autre match-clé face à Sochaux puis Lille. Enfin, Saint-Étienne et le derby face à Auxerre clôtureront l’année 2012. Pour atteindre les 20 points à la trêve, la victoire à Nancy est impérative.

Continuer sur la lancée

On a tendance à être un groupe qui s’endort sur ses lauriers alors qu’on n’en a pas,” prévient Patrice Carteron qui craint la décompression. “Nancy joue le béton armé. On va voir ce qu’ils proposent face à une équipe qui va être regroupée,” ajoute le coach dijonnais. Le match ne devrait pas être spectaculaire avec un Nancy en 5-4-1 et un DFCO en position d’attente. Les Dijonnais ont toujours gagné lorsqu’ils n’encaissaient pas de buts cette saison. La clé de la réussite sera une nouvelle fois la défense, étant donné que cette équipe peut marquer à tout moment en contre.

La pelouse pour ou contre le DFCO ?

Ce match sera par la même occasion la première rencontre officielle des Dijonnais sur un terrain synthétique. Cela n’effraie pas vraiment Patrice Carteron : “Cela fait un mois qu’on s’entraîne sur le nôtre. Je suis surpris de la qualité. Ça ne me perturbe pas.” Avec un terrain qui avantage les joueurs techniques, il a affirmé qu’il composerait son groupe en fonction de cette caractéristique.

Le DFCO poursuit sa campagne de maintien en Ligue 1. Il joue donc ce week-end un match crucial dans cette optique. Il faudra avant tout défendre et pourquoi pas parvenir à percer la muraille nancéienne. Face à une équipe qui s’est retrouvée depuis quelques rencontres, le spectacle ne devrait pas être au rendez-vous. Mais seul le résultat comptera.

Retrouvez les infos du DFCO sur la page du club :

1 thought on “Le DFCO dos au mur à Nancy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.