18 août 2019

Le Stade révise face à Beaune

Mercredi soir, l’équipe première du Stade Dijonnais effectuait un entraînement dirigé face aux voisins de Beaune. C’était l’occasion pour les stadistes de se remettre en jambe face à une équipe de Fédérale 2 après une semaine et demi de coupure .

Opposition nocture entre Beaune et Dijon.

Les protagonistes ont commencé par des séries de coups d’envoi afin de travailler les réceptions de balles. Puis, quelques touches et des mêlées ont permis de revoir certains lancements de jeu. Beaunois et Dijonnais ont ensuite fait un match en opposition réelle.

Beaucoup de rythme

Partenaires à Dijon l’an passé, les frangins Rivier (Clément et Julien) se sont retrouvés à Bourillot. L’aîné, Julien, avait rejoint le CS Beaune à l’intersaison. Les hommes du duo Melville-Sinnott ont mis beaucoup de rythme et certains joueurs se sont distingués.

Les sélectionnés bourguignons sont en forme

C’est le cas des sélectionnés avec la Bourgogne (qui affronte ce week-end le comité du Lyonnais), notamment Thomas Kohler, qui a bien organisé le jeu d’avants, Malik Hamache, qui a mis à mal la défense beaunoise avec ses charges. Jean-Philippe Jacouton a fait un bon retour suite à son opération du genou. Côté trois-quart, Benoît Trapet a été très incisif au centre de l’attaque et la vitesse de Julien Jeuvrey fait toujours mal aux défenses adverses. Pour le CS Beaune, Greg Trotignon, ex-Dijonnais et taulier de la sélection de Bourgogne, a montré la voie aux siens. Mais l’homme du soir a certainement été le stadiste Simeon Geldenhuys. Très tranchant, le deuxième ligne sud-africain renversait les défenseurs comme des quilles. Il a notamment planté un essai après une course dévastatrice de plus de 30 mètres !

Les avants stadistes Hamache, Jacouton, Geldenhuys, V.Bourdeaux et les autres ont dominé leurs homologues beaunois.

Des blessés sur la touche

Les deux équipes se sont affrontées sous les yeux des blessés dijonnais. Si Ronald Del Fabbro, Jean-Baptiste Paquet, Manu Rebelo, Jody Jenneker et Ralulu Robanakadavu étaient dispensés d’entraînement, Yann Rave, Vincent Cortès, Tom Paterson et Aurélien Vacheret ont repris la course cette semaine.

Les Dijonnais ont pu réviser leur gamme face à une opposition de Fédérale 2 tenace mais qui a souffert par la vitesse et le rythme imposé par les stadistes. Si certains blessés devraient retrouver le chemin de l’entraînement rapidement, la mauvaise nouvelle vient du talonneur Jody Jenneker (voir la news) qui manquera à son équipe plusieurs semaines…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.