26 octobre 2020

Le DFCO ne doit pas s’arrêter en si bon chemin

En déplacement à Nancy samedi, le DFCO ne devait pas perdre. En cas de victoire, Nancy et Dijon, concurrents directs au maintien, avaient l’occasion de s’éloigner de la zone rouge. Et ce sont bien les hommes de Patrice Carteron qui se sont imposés (1-2), signant ainsi leur deuxième succès de la saison à l’extérieur.

C'est Eric Bauthéac qui a transformé le pénalty obtenu par Brice Jovial.

On s’attendait à un match assez terne entre une équipe de Nancy invincible avec son 5-4-1 et Dijon qui ne voulait pas trop se découvrir. Cela n’a pas été le cas grâce aux bons choix effectués par l’entraîneur dijonnais. En effet, le replacement de Thomas Guerbert en soutien de Benjamin Corgnet et Brice Jovial, et la titularisation de Bérenguer se sont avérés payant. Jovial a beaucoup plus pesé sur les défenseurs lorrains. Par sa vivacité, il a d’ailleurs mis au supplice l’ex-Dijonnais Jordan Lotiès, l’obligeant à commettre une faute dans sa surface.

Le DFCO a retenu la leçon

Sur les deux dernières rencontres, le DFCO n’a encaissé qu’un but et semble avoir gagné en maturité. Les Bourguignons, encore derniers du championnat sur les 2ème mi-temps il y a peu, ont semble-t-il trouvé la bonne carburation pour mieux finir. C’est une équipe sûre de son fait qui a ainsi terminé plus fort ce match.

Décisif sur coups de pied arrêtés

La différence s’est faite sur deux coups de pied arrêtés (pénalty et corner). Le but victorieux a été l’oeuvre de Sankharé, remplaçant samedi soir. “Quand Younousse est rentré, je lui ai dit un petit mot. J’étais persuadé qu’il allait être décisif” racontait Patrice Carteron au micro de France Bleu Bourgogne.

Pas le moment de rechuter

Les Dijonnais sont maintenant tournés vers un autre match crucial. La réception de Sochaux samedi pourrait permettre au DFCO d’atteindre l’objectif des 20 points fixés par Carteron, en cas de victoire. Elle écarterait surtout un autre adversaire direct pour le maintien. Même s’ils sont actuellement à la 12ème place à deux points de la première partie de tableau, les coéquipiers d’Éric Bauthéac  sont aussi à trois points de la zone de relégation.

Les Dijonnais viennent d’enchaîner deux victoires de rang mais doivent envisager un autre succès contre Sochaux pour commencer à respirer. Il ne faut surtout pas s’arrêter en si bon chemin. “On a joué avec beaucoup d’enthousiasme et de générosité” se félicitait Carteron. Il faut continuer dans ce sens, le maintien passera par l’état d’esprit et la cohésion actuels.

Avec INTERSPORT Dijon-Chenôve et Dijon-Quetigny, vous bénéficiez d’une réduction de 10% sur l’ensemble des deux magasins* le lundi 28 novembre suite à la victoire de Dijon 2-1 face à l’AS Nancy-Lorraine ! (*hors soldes, promotions et prix club)

Retrouvez les infos du DFCO sur la page du club :

2 thoughts on “Le DFCO ne doit pas s’arrêter en si bon chemin

  1. Et pourquoi pas atteindre les 21 ou 23 points avant la fin de cette année ???? L’ideal serait 9 points sur les 3 derniers match, mais soyons realistes nous pouvons nous mettre au chaud pour Noel avec 4 points sur les 3 prochains match ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.