26 octobre 2020

La JDA se donne de l’air

La JDA Dijon a eu la bonne idée de battre l’équipe de Pau-Lacq-Orthez samedi dernier 91-86. Dans le fond du classement avant ce match, les basketteurs de la Jeanne font un bond à la 11ème place. Une victoire que les hommes de Jean-Louis Borg sont allés chercher en prolongation.

Avec 80% de réussite et 17 pts, Zach Moss a été l'un des principaux artisans du succès dijonnais.

Après un départ canon des deux équipes, la tendance du match s’est rapidement dessinée. “On a dominé le secteur intérieur et eux le secteur extérieur. Mais bon, dans un match, il y a toujours un domaine où vous dominez. On retient surtout l’envie collective et la victoire.” analysait Samba Dia. Mais c’est bien dans la raquette que la JDA a construit sa victoire. Le pivot américain Zach Moss réalisait un bon 8 sur 10 aux tirs, alors que le Jamaïcain Rob Lewin se chargeait des rebonds (9 dont 4 offensifs).

Dia de retour

Auteur de 5 fautes, Moss a dû quitter ses partenaires prématurément. Heureusement, Samba Dia a bien pris le relai. Peu en forme depuis le début de la saison, l’intérieur de la JDA semble s’être réveillé face à Pau. Avec 8 points, 2 rebonds et 1 passe décisive, Dia a obtenu une évaluation de 9 en 18 minutes de jeu, même total que Marshall qui a joué 34 minutes…

Malgré ses 26 points, Bobby Dixon a souvent trop forcé ses shoots.

Trop de précipitation

Les joueurs de Jean-Louis Borg ont retrouvé de l’adresse dans leurs tirs (50%) par rapport au match contre Roanne (36%). Malheureusement, ils ont parfois précipité leurs shoots, à l’image des Américains Dixon (8/18) et Marshall (4/11). Surtout, les partenaires de David Mélody devront régler la mire à 3 points (3/17 !) et aux lancers francs (20/32). La JDA est tout simplement la plus mauvaise équipe de Pro A dans ces deux secteurs avec respectivement 29% et 66% de réussite.

Dijon survole la prolongation

Pendant toute la partie, les Dijonnais ont subi les assauts à 3 points des shooters béarnais. Gipson, F.Lesca, Mendy, Rimac, Ray et Morency ont tous marqué au moins un panier derrière la ligne des 6m75. Dans un match très serré, les Bourguignons ont sonné la révolte durant la prolongation, comme Sean Marshall qui a retrouvé sa patte dans les moments-clés. “On n’a pas douté. Tout le match a été serré avec peu d’écart au score. Malgré cela, on est resté concentré, on a gardé confiance et ça a payé.” poursuivait Samba Dia au micro de France Bleu Bourgogne.

Cette victoire est une excellente opération comptable pour la JDA. L’intérieur dijonnais Samba Dia terminait lucidement : “Nos concurrents directs ont perdu donc c’est une très bonne chose. On sait ce qu’on est capable de faire. On va continuer à bosser car la saison est encore longue…”

Retrouvez les infos de la JDA (classement, résultats, articles…) sur la page du club !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.