25 novembre 2020

Natation: l’ADN se place

Samedi, aux championnats de France de natation en petit bassin à Angers, Morgane Rothon a pris la quatrième place du 1500 m nage libre en 16’41’65. Elle reste cependant assez loin d’une médaille (près de quatre minutes). Eddie Moueddène se classe 5ème de la finale A du 100m dos (53’70). Sur 200 m nage libre, Arnaud Nabonne a réussi son meilleur temps personnel (20ème temps des séries en 1’50’44). Emilie Petit continue son apprentissage sur les France petit bain en s’offrant une nouvelle finale B sur 400 m 4 nages (7 ème en 4’58’54). Pour Marine Marécaux, le 100 m dos n’a pas été conforme à ses espérances (27 ème temps des séries en 1’05’31).

Pas de deuxième médaille

Hier, pour cette dernière journée des championnats de France, Eddie Moueddène est passé proche d’une nouvelle médaille. Pour seulement deux centièmes (24’98), le Dijonnais échappe le bronze sur la finale A du 50m dos. Il effectue tout de même un nouveau record de Bourgogne. Il atteint également la finale A du 200 m 4 nages où il termine à la 7ème place (2’00’’30) en battant de trois secondes le record de Bourgogne.

De son côté, Arnaud Nabonne a participé à deux finales B, en améliorant ses chronos sur 50m dos (2ème de la finale B en 25’74) et sur 100m nage libre (7ème de la finale B en 50’42).

Marine Marécaux n’a pas été très heureuse puisqu’elle manque la finale B pour trois centièmes (30’15).

Morgane Rothon réalise le 29ème temps des séries du 400m nage libre en 4’27’65.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.