3 décembre 2020

Bis repetita pour le Stade à Massy

C’est par un après-midi gris et humide que le Stade Dijonnais se déplaçait à Massy. Après le revers connu la semaine passée à Bourillot face à Lille, il fallait vite relever la tête et tenter de ramener quelque chose de ce déplacement.

Massy démarre très fort. Les Franciliens dominent et marquent d’entrée de jeu un premier essai sur un groupé pénétrant, comme les Lillois il y a quelques jours (7-0). Les vingt premières minutes sont compliquées pour les joueurs d’Éric Melville, dominés notamment en mêlée. De plus, Vincent Bourdeaux se blesse à la cheville et doit laisser sa place à Ronald Del Fabbro. Malgré tout, Dijon réagit et revient dans le camp massiçois. Benjamin Roudière, par deux fois, concrétise les temps forts des siens et relance ses partenaires (7-6).

Après une nouvelle défaite, le Stade Dijonnais pointe à la 7ème place du classement.

Entames fatales

A dix minutes de la mi-temps, Thomas Genevois récolte un carton et sort dix minutes. Le buteur de Massy ne se fait pas prier pour aggraver le score (10-6). Par deux fois à 5 mètres de la ligne, Massy ne marque pas. Les Dijonnais s’en tirent plutôt bien au moment de rejoindre les vestiaires. “On fait quand même une bonne première mi-temps. On a proposé pas mal de jeu, mais sans parvenir à franchir la ligne…” constatait Jean-Baptiste Paquet, entré en fin de match à l’ouverture.

Même maux

Le début de la seconde période est identique à la première. Massy marque rapidement (15-6, 44′). Une pénalité ajoutée par l’arrière local complique l’affaire des Dijonnais qui dominent pourtant mais se heurtent à la défense francilienne (18-6). Comme la semaine passée face à Lille, Dijon produit du jeu mais ne parvient pas à se créer d’occasion franche pour concrétiser ses temps forts.

Le Stade ne trouve pas la faille

A l’heure de jeu, le Stade joue une pénaltouche importante. Massy défend très bien et force les Dijonnais à ouvrir. Au bout d’une longue séquence, ce sont finalement les locaux qui contrent et assomment les Dijonnais par un nouvel essai (25-6). Le score en restera là. “Massy a été opportuniste. Ils ont beaucoup joué et ça a fini par passer,” concluait Jean-Baptiste Paquet. Les Bourguignons terminent donc un nouveau match sans essai ni victoire…

Massy n’a pas été ultra dominateur mais a été plus réaliste que Dijon. Un peu à l’image de la semaine dernière, le Stade propose une belle opposition mais repart les mains vides en laissant (encore) le bonus offensif à son adversaire. Les Dijonnais tentent beaucoup mais ne parviennent pas à sortir de cette période difficile.

Retrouvez les infos du Stade Dijonnais (articles, classement, résultats…) sur la page du club !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.