14 novembre 2019

Le DFCO cède trop vite face à Lille

Dimanche, le DFCO se testait face à une des meilleures équipes de ce championnat de France. Ce déplacement à Lille était l’occasion de voir les progrès effectués par les Dijonnais ces derniers temps. Ils ont effectué une belle partie mais peuvent avoir une fois de plus quelques regrets après cette défaite (2-0).

(Photo : J.Rivage)

On pourrait se contenter de cette performance en se disant que les Bourguignons ont proposé un beau match face au champion de France. Cependant, on peut également regretter que les hommes de Patrice Carteron s’inclinent une nouvelle fois avec les honneurs. En effet, avec un brin d’efficacité en plus lors du premier quart d’heure, la physionomie de la partie aurait été toute autre.

La défense du capitaine Abdoulaye Meïté a cédé trop rapidement face à Lille.

Landreau décisif

Sauf que les échecs successifs face à Mickaël Landreau, excellent face au DFCO, ont remis en selle des Lillois qui avaient encore en tête cette élimination en Ligue des Champions plus tôt dans la semaine. Un but dijonnais aurait fait énormément douter cette équipe. Mais c’est l’inverse qui s’est produit…

La défense plie trop vite

Sur une des premières réelles offensives lilloises, Moussa Sow s’est retrouvé étrangement seul au milieu de trois défenseurs, ne laissant aucune chance à Baptiste Reynet (17′). Face à des joueurs comme Cole, Hazard et Sow, la défense dijonnaise s’est montrée trop attentiste, laissant le talent des footballeurs nordistes faire la différence.

Debuchy défenseur offensif

Un joueur s’est beaucoup illustré dimanche, c’est le Lillois Mathieu Debuchy. Auteur du centre décisif sur le premier but, on peut regretter que les joueurs du couloir gauche n’aient pas su couper ses nombreuses montées, trop souvent dangereuses. Il n’y a évidemment pas eu que du négatif car la copie rendue a été bonne. On peut ainsi décerner des bons points à Benjamin Corgnet, qui semble avoir retrouvé son jeu, et Brice Jovial, qui a une fois de plus beaucoup donné. Ces deux joueurs ont manqué trois grosses balles de but mais montrent une très bonne entente.

Les Dijonnais ont réalisé un match correct, mais face à ce genre d’équipe de Ligue 1, il faut faire le match parfait pour espérer mieux. Avec plus d’efficacité devant le but et une défense plus agressive, le DFCO avait réellement ses chances dans ce match. Place maintenant à la réception de Saint-Étienne samedi pour terminer l’année 2011 en beauté au Stade Gaston-Gérard.

Retrouvez les infos du DFCO (articles, classement, résultat…) sur la page du club :

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.